26.08.2020 à 09:45

CoronavirusFribourg et le Valais serrent la vis

Les cantons de Fribourg et du Valais ont décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les supermarchés et les commerces, respectivement dès vendredi et lundi.

Le port du masque deviendra obligatoire dès vendredi dans les supermarchés et les commerces fribourgeois pour contenir la propagation de la pandémie de Covid-19 (archives).

Le port du masque deviendra obligatoire dès vendredi dans les supermarchés et les commerces fribourgeois pour contenir la propagation de la pandémie de Covid-19 (archives).

Keystone

La tendance à la hausse du nombre de cas de coronavirus se poursuit en Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mercredi 383 nouveaux cas en 24 heures. Le Valais et le canton de Fribourg vont à leur tour rendre obligatoire le port du masque dans les commerces.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus en 24 heures approchait mercredi de la barre des 400, selon les chiffres de l’OFSP. Sur les sept derniers jours, le nombre total d’infections en Suisse et au Liechtenstein est de 1720. Le cap des 300 cas a été dépassé pour la première fois depuis le 19 avril mercredi et vendredi derniers. Aucun nouveau décès n’est cependant à déplorer mercredi, pour un total de 1723.

Cantons romands masqués

La Suisse recense mercredi huit hospitalisations de plus par rapport à la veille. Le nombre de personnes hospitalisées depuis le début de la pandémie se monte désormais à 4514.

Les autorités dénombrent par ailleurs 1973 personnes en isolement et 7971 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 15’285 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Le canton de Fribourg et le Valais vont rendre à leur tour obligatoire le port du masque dès 12 ans dans les supermarchés et les commerces. La décision entrera en vigueur vendredi dans le canton de Fribourg et lundi prochain en Valais. Tous les cantons romands, de même que Zurich et Bâle-Ville, ont rendu la protection faciale obligatoire.

Fribourg est confronté à une hausse jugée impressionnante du nombre de contaminations depuis quelques jours. «La situation était prévisible avec la reprise des activités après les vacances», a relevé mercredi à Granges-Paccot (FR) la présidente du gouvernement Anne-Claude Demierre.

Proche de la limite

Dans le détail, le nombre hebdomadaire de personnes testées positives a grimpé de 30 à fin juin à 132 la semaine dernière. Et cette semaine, il en est déjà à 28. «Certains jours, le canton de Fribourg a compté jusqu’à 10% des cas en Suisse, alors qu’il ne représente que 3,5% de sa population», a constaté le conseiller d’Etat Maurice Ropraz.

La hausse de l’incidence est impressionnante, a noté Thomas Plattner, médecin cantonal par intérim. Elle provient de réunions comme les fêtes privées ou dans les discothèques et les clubs sportifs. Le brassage a augmenté, avec un risque de transmission accru aux personnes plus âgées, notamment celles qui sont vulnérables.

Pour l’heure, le canton compte 56 cas pour 100'000 habitants, tout proche de la limite de 60 fixée par le Conseil fédéral. La rentrée scolaire se déroule ce jeudi, avec près de 47'000 élèves.

En Valais, le Conseil d’Etat considère que les chiffres ne sont pas encore alarmants, mais qu’il convient de tout mettre en oeuvre pour contenir cette progression et éviter ainsi le recours à des mesures plus sévères. Dès lundi, la mise à disposition de solutions hydro-alcooliques pour les clients sera aussi obligatoire dans tous les magasins et commerces intérieurs fermés du canton.

Les établissements d’hôtellerie et de restauration ainsi que des autres établissements soumis à la loi sur l’hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées (LHR) ne seront cependant pas soumis à l’obligation de porter un masque. Il en ira de même dans le canton de Fribourg, sauf pour le personnel de service qui devra se protéger.

Depuis le début de la pandémie, 40’645 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 962’895 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein, précise le bulletin d'information quotidien de l'OFSP.

Masque obligatoire pour tous les employés de Lidl

Keystone

A partir de vendredi, Lidl Suisse exigera que tous ses employés portent un masque. les 145 succursales ainsi que les entrepôts et les bureaux sont concernés. Il faut être solidaire dans les moments difficiles et faire preuve de solidarité, a déclaré le patron de Lidl en Suisse pour justifier cette décision.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
944 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Stop aux masques

27.08.2020 à 16:38

361 cas dont le tiers entre GE et VD et un tiers à ZH. Ça sème le trouble dans le pays même dans les endroits où le nombre est bas. Les autorités flippent pour rien et ça nous retombe dessus. Vous fichez quoi à Genève et Vaud? Plus de 100 cas tous les jours entre vos deux cantons et pourtant vous avez les masques quasi partout, transports publics, commerces, etc.. Du coup ça serait bien que vous restiez chez vous. Cessez vos saluts infectieux du coude surtout après avoir toussé ou éternué dedans. Il y a des raisons à cette augmentation. Masques? Salut coudé? Manque de respect de la distanciation vu que l'on se croit à l'abri derrière un masque? Hygiène des mains? Trop de voyages en avion et/ou ailleurs? Ce confinement piéton masqué prouve l'inefficacité de celui-ci.

vu de Genève

27.08.2020 à 13:23

Par contre ni Genève ni Berne ne sont en mesure de fournir le masque norme FFP2 pour la population vendu au prix de fabrication soit environ CHF 2,--

Yvonne

27.08.2020 à 11:34

Le moins qu'on puisse dire c'est que Lidl est sacrément en retard par rapport aux autres commerces: Migros oblige à ses employés le port du masque depuis plus d'un mois