Basketball: Fribourg Olympic prend un avantage mérité
Actualisé

BasketballFribourg Olympic prend un avantage mérité

Fribourg a pris la main samedi à Saint-Léonard en dominant 98-87 un Lugano émoussé. Olympic mène désormais 2-1 dans la série (best of 7).

par
Marc Fragnière
Fribourg

L'absence du pivot tessinois Watson aura pesé de tout son poids lors de cet Acte III. Sans leur tour de contrôle, les Tigers sont apparus bien empruntés. Ils ont beaucoup subi dans la peinture où Olympic a régné sans partage. Les 16 rebonds offensifs captés par Chapman et consorts sont là pour en attester. Palliant à merveille l'absence de Calasan suspendu, le jeune Cotture (18 ans) a parfaitement secondé le topscoreur américain dans la raquette. Il s'est illustré des deux côtés du parquet, claquant notamment quatre dunks rageurs en attaque.

Fribourg a fait la différence dans le 3e quart lorsque échaudés par une décision arbitrale injuste, Draughan et consorts ont enclenché la démultiplieuse. De 55-56 à la 24e, le score est ainsi passé à 73-60 à la 29e. Deux missiles primés de Chapman (!) et Draughan ont mis le reste de l'équipage d'Olympic sur la bonne orbite. A court de solutions, le coach tessinois Petitpierre a alors dû se résoudre à faire entrer son 7e homme, Magnani à la 38e. «On a payé les limites de notre roster. On tourne à six joueurs et demi», a constaté l'homme de banc avant d'amèrement regretter la blessure à un genou de Watson. «J'ai quatre hommes qui marquent 20 points (ndlr: Sweetney 21, Gibson 20, Stockalper 18 et Abukar 20), mais personne n'a les caractéristiques défensives pour pallier la défection de Watson. Il est si précieux dans la raquette».

Dans le camp des vainqueurs, l'entraîneur Aleksic a salué la bravoure de ses hommes: «Mes joueurs ont trouvé la solution grâce à leur intensité défensive», a-t-il jugé avant de rappeler: «Cela fait 8 mois et demi qu'ils travaillent comme des fous lors de séances d'entraînement de plus de deux heures, ils voient leur travail récompensé». Et la fraicheur physique de ses poulains a effectivement sauté aux yeux, samedi.

Homme du match, le vétéran Draughan a illustré à lui seul cette certitude. Frais comme un glardon, l'ailier a multiplié les bons choix et posé des problèmes insolubles aux Luganais. «Il est énorme depuis le début de la finale. C'est lui qui nous pousse», a rendu hommage à son aîné, le jeune Cotture. Avec un Draughan dans telles dispositions, Fribourg semble bien armé pour continuer de surprendre dans cette série.

Fribourg Olympic - Lugano Tigers 98-87 (23-19 23-24 27-19 25-25)

Ste-Croix. Arbitres: Bertrand/Pizio/Novakovic. 2250 spectateurs.

Fribourg Olympic: Chapman (22 points), Kazadi (10), Kovac (11), Draughan (22), Miljanic (11); Cotture (8), Mladjan (12), Uliwabo (2).

Lugano Tigers: Sweetney (21), Gibson (20), Stockalper (18), Schneidermann (4), Abukar (20); Molteni (4), Magnani.

Notes: Fribourg sans Calasan (suspendu), Lugano sans Watson (blessé).

Evolution du score: 5e: 11-10, 10e: 23-19, 15e: 35-30, 20e: 46-43; 25e: 57-56, 30e: 73-62, 35e: 84-74.

Ton opinion