Hockey: LNA: Fribourg s'impose à l'usure
Actualisé

Hockey: LNAFribourg s'impose à l'usure

Les Dragons ont finalement battu les Tigres de Langnau 5-4 après la séance de tirs aux buts. Mais que ce fut laborieux!

par
Grégory Beaud/Fribourg

Le spectacle présenté à la patinoire Saint-Léonard était un régal pour les spectateurs. Nul doute que les techniciens que sont Serge Pelletier et John Fust ont moins apprécié. Tant les Fribourgeois que les Emmentalois se sont parfois oubliés en défense. «Nous devons absolument travailler plus, car nous prenons actuellement trop de buts», a regretté Benjamin Conz. Le portier de Langnau a pourtant livré une prestation remarquable avec, notamment, un arrêt miraculeux sur Franco Collenberg à la 57e minute. «C'est bien joli, mais nous aurions dû gagner les trois points ce soir», a ajouté le Jurassien.

Côté fribourgeois, les deux points de la victoire font du bien à la veille d'un déplacement périlleux à Ambri. «Ce n'est jamais évident, car c'est une équipe qui a la chance de pouvoir jouer décontractée», a prévenu le technicien québécois de Saint-Léonard. Toutefois, Serge Pelletier a avoué se déplacer au Tessin pour s'imposer. Rien d'autre. Grâce aux deux points glanés, Fribourg prend treize points d'avance sur Bienne, neuvième. Nul doute qu'un succès à la Valascia rapprocherait encore un peu plus les Dragons des play-off.

La folle soirée de Mark Mowers L'Américain de Saint-Léonard était critiqué ces derniers temps. En une soirée, il a fait taire tous ses détracteurs. Il a, dans un premier temps, ouvert la marque à la 5e minute, avant de donner l'avantage à son équipe à la 43e (3-2). En fin de rencontre, c'est encore lui qui a poussé la rondelle au bon endroit pour égaliser et arracher la prolongation (54e). Au cours des tirs aux buts, c'est Benjamin Plüss qui a inscrit l'unique réussite. Ce penalty transformé a permis aux Dragons d'arracher une victoire étriquée.

La folle soirée de Mark Mowers L'Américain de Saint-Léonard était critiqué ces derniers temps. En une soirée, il a fait taire tous ses détracteurs. Il a, dans un premier temps, ouvert la marque à la 5e minute, avant de donner l'avantage à son équipe à la 43e (3-2). En fin de rencontre, c'est encore lui qui a poussé la rondelle au bon endroit pour égaliser et arracher la prolongation (54e). Au cours des tirs aux buts, c'est Benjamin Plüss qui a inscrit l'unique réussite. Ce penalty transformé a permis aux Dragons d'arracher une victoire étriquée.

La folle soirée de Mark Mowers L'Américain de Saint-Léonard était critiqué ces derniers temps. En une soirée, il a fait taire tous ses détracteurs. Il a, dans un premier temps, ouvert la marque à la 5e minute, avant de donner l'avantage à son équipe à la 43e (3-2). En fin de rencontre, c'est encore lui qui a poussé la rondelle au bon endroit pour égaliser et arracher la prolongation (54e). Au cours des tirs aux buts, c'est Benjamin Plüss qui a inscrit l'unique réussite. Ce penalty transformé a permis aux Dragons d'arracher une victoire étriquée.

Ton opinion