Actualisé 02.02.2015 à 21:54

FootballFrick va fêter son retour avec un derby à Lausanne

Le gardien suisse de 21 ans a été prêté par Lyon au Servette FC. A La Praille, l'ancien junior du club sera rapidement dans le vif du sujet.

von
Grégory Beaud

ntre Joao Barroca blessé et Roland Müller encore suspendu pour deux matches, les Genevois se retrouvent dans une situation compliquée. A moins d'une semaine de la ­reprise du championnat de Challenge League, les «grenat» ont obtenu le prêt de Jérémy Frick, lors de la dernière journée du ­mercato hivernal. «Pour un Genevois, porter le maillot du Servette, c'est une grande fierté», souffle-t-il.

Le gardien a été cédé pour 6 mois par l'Olympique Lyonnais. «C'est une situation où tout le monde s'y retrouve, a remarqué le dernier rempart. Moi, je pourrai progresser et jouer plus, tandis que le club de Lyon aura l'occasion de me juger dans des matches de bon niveau.

Dans la Cité des Gones, l'ex-junior du SFC avait un horizon bouché. «Avec un gardien comme Anthony Lopes devant moi, je n'étais pas près de jouer en Ligue 1, a-t-il convenu. Mais ce départ ne veut pas dire que l'OL ne compte pas sur moi. C'est plutôt une façon pour le club de me montrer son intérêt.» L'accord entre Servettiens et Lyonnais ne stipule en effet aucune option d'achat. Ce qui signifie que Frick retournera dans le vestiaire de Gerland le 1er juillet.

Son baptême du feu, il le vivra dimanche, à Lausanne. Si la météo ne vient pas gâcher la fête. «Commencer par un derby, c'est plutôt pas mal, non?» se marre-t-il. De garanties, Jérémy Frick n'en a eu aucune au moment d'accepter la proposition des Genevois: «Je sais que je jouerai les deux premières rencontres. Ensuite, ce sera à moi de faire mes preuves sur le terrain.»

Jérémy Frick débarque au bout du Léman en pleine forme: «On n'a eu que 6 jours de trêve hivernale, à Lyon. Je serai donc directement à fond. Je suis absolument prêt!»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!