Neuchâtel: Frissons et dépaysement sur les écrans du NIFFF
Actualisé

NeuchâtelFrissons et dépaysement sur les écrans du NIFFF

La programmation du prochain Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) a été dévoilée jeudi. Des pointures sont attendues.

par
Myriam Genier

Du 30 juin au 5 juillet, cette 9e édition sera placée sous le signe de l'Asie avec son invité d'honneur, Shinji Aoyama, réalisateur majeur de la nouvelle vague cinématographique japonaise.

L'Asie sera également représentée par une compétition dédiée à cette partie du monde et par des projections de films de catégorie III, c'est-à-dire des oeuvres hongkongaises interdites aux moins de 18 ans. Des productions osées et sans limites!

Le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho sera quant à lui président du jury international. Il aura également carte blanche pour présenter ses films fantastiques préférés. Les autres membres du jury seront le journaliste français François Angelier, le réalisateur indonésien Joko Anwar, le scénariste néerlandais Gerard Soeteman et la chanteuse américano-valaisanne Erika Stucky.

Parmi les films en compétition internationale, citons «Antichrist». Le long métrage du Danois Lars Von Trier vient de créer la polémique au Festival de Cannes, où l'actrice Charlotte Gainsbourg a été récompensée pour sa performance. «Franklyn», de Gerald McMorrow, avec Eva Green et Ryan Philippe, sera également en course pour remporter le prix suprême. Bénéficiant d'une capacité augmentée, du Dolby Surround et d'un écran plus large, l'open air présentera lui aussi des films inédits, six en tout, dont «The Countess», de Julie Delpy.

Neuchâtel, NIFFF Du 30 juin au 5 juillet

Neuchâtel, NIFFF Du 30 juin au 5 juillet

Ton opinion