Actualisé 02.03.2020 à 18:59

Frontex interviendra à la frontière grecque

Alors que des milliers de migrants tentent de passer la frontière turco-grecque, des agents vont être envoyés en renforts par l'UE.

La Turquie a ouvert ses frontières avec l'Europe, laissant libre passage à des milliers de réfugiés et de migrants.

La Turquie a ouvert ses frontières avec l'Europe, laissant libre passage à des milliers de réfugiés et de migrants.

Getty Images

L'agence européenne de contrôle des frontières Frontex a accepté lundi de lancer une opération rapide de soutien à la Grèce. Des milliers de migrants tentent d'entrer dans l'Union européenne par la frontière turco-grecque.

Frontex qui a déjà annoncé avoir déployé des renforts et relevé son niveau d'alerte dans cette zone, va ainsi demander la contribution immédiate en agents et équipements à l'ensemble des pays de l'UE et des pays associés à Schengen, selon un communiqué publié à Varsovie, où se trouve son siège.

«Compte tenu de l'évolution rapide de la situation aux frontières entre la Grèce et la Turquie, j'ai accepté de lancer une intervention rapide aux frontières, demandée par la Grèce», a déclaré le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri, cité dans le communiqué. L'agence européenne et la Grèce travaillent déjà sur un plan opérationnel de l'intervention à venir.

En vertu des accords en vigueur, ce genre d'intervention s'appuie sur des pools de réaction rapide composés de 1500 agents et autres personnels que les pays signataires doivent mettre à la disposition de Frontex dans les cinq jours suivant le lancement de l'appel à la contribution. Les équipements doivent suivre dans un délai de dix jours, selon le communiqué.

La Turquie a ouvert ses frontières avec l'Europe, vers la Grèce et la Bulgarie, laissant libre passage à des milliers de réfugiés et de migrants. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!