Euro 2016: Frustré, Cristiano Ronaldo s'attaque à l'Islande
Actualisé

Euro 2016Frustré, Cristiano Ronaldo s'attaque à l'Islande

Le capitaine du Portugal n'a pas su faire la différence contre l'Islande mardi (1-1). Il a critiqué la stratégie trop défensive de l'équipe de Lars Lagerbäck.

1 / 106
L'équipe victorieuse arrive en bus sur la Place du Marquis de Pombal, à Lisbonne. (Lundi 11 juillet 2016)

L'équipe victorieuse arrive en bus sur la Place du Marquis de Pombal, à Lisbonne. (Lundi 11 juillet 2016)

Reuters/Rafael Marchante
Les joueurs de la Selecçao sont acclamés par le public à Alameda D. Afonso Henriques, dans la capitale. (Lundi 11 juillet 2016)

Les joueurs de la Selecçao sont acclamés par le public à Alameda D. Afonso Henriques, dans la capitale. (Lundi 11 juillet 2016)

Keystone/EPA/ANTONIO COTRIM
Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers célèbrent la victoire avec leurs supporters, à Alameda D. Afonso Henriques. (Lundi 11 juillet 2016)

Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers célèbrent la victoire avec leurs supporters, à Alameda D. Afonso Henriques. (Lundi 11 juillet 2016)

Keystone/EPA/ANTONIO COTRIM

Cristiano Ronaldo n'a pas caché sa frustration après le nul face à l'Islande. Plutôt que de faire l'auto-critique de son équipe, l'attaquant du Real Madrid a préféré chercher ailleurs, les raisons de ce mauvais départ.

«L'Islande a mis son but après avoir été derrière pendant 90 minutes. Ils ont mis le bus devant les cages», a affirmé le portugais. «C'est difficile quand une seule équipe essaie de jouer au foot et de gagner le match. C'est un peu frustrant pour nous, mais c'est juste le début de la compétition. Nous ne sommes pas inquiets du match nul», a-t-il poursuivi avant de comparer le début de parcours du Portugal avec celui d'autres formations.

«Si on regarde la France, l'Espagne, et les autres équipes fortes du tournoi, ils ont eu des difficultés à remporter leurs matches. Pour nous, cela a été dur, mais nous sommes confiants. Le prochain match (contre l'Autriche), nous sommes 100% confiants pour le remporter. Sur ce match, on a fait de notre mieux, on s'est créé beaucoup d'occasions et on a eu la possession.»

Enfin, une petite pique adressée à l'Islande qui, selon l'ancien joueur du Sporting et de Manchester United, n'a absolument rien tenté. «Ils n'ont fait juste que défendre, défendre, défendre, et jouer en contre. Ils ont eu deux occasions et ont marqué un but. C'est une soirée chanceuse pour eux. Selon mon opinion, c'est une petite mentalité. C'est pourquoi ils ne feront rien (dans la compétition).» (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion