Tennis  - Frustré, il fracasse la vitre du stade
Publié

Tennis Frustré, il fracasse la vitre du stade

Au tournoi Challenger de Pérouse, l’Argentin Renzo Olivo a pété les plombs après sa défaite en huitième de finale contre Timofey Skatov.

par
Sport-Center
Twitter / @ATPChallenger

Benoit Paire fait des émules. Dans la catégorie «pétage de plombs», le caractériel joueur français a reçu de la concurrence cette semaine lors du tournoi Challenger de Pérouse en Italie.

Frustré après sa défaite 7-5 7-5 en huitième de finale contre le Kazakh Timofey Skatov (325e mondial), l’Argentin Renzo Olivo (ATP 193) a violemment balancé une balle hors du court après avoir perdu le dernier point de la rencontre.

La balle a fini sa course contre une vitre du stade, et les débris sont tombés sur le court. Gêné et confus, le joueur a placé les mains sur sa tête avant d’aller serrer la main de son adversaire.

Son geste d’humeur lui aurait assurément valu une disqualification s’il n’avait pas été commis sur la balle de match.

Twitter / @ATPChallenger

Benoit Paire est «désolé»

Son coup de sang n’a pas manqué de faire réagir, puisque le «spécialiste» Benoit Paire a, semble-t-il, apprécié ce geste à sa juste valeur.

Sur Twitter, l’enfant terrible du tennis français s’est dit «désolé», ajoutant au passage que «Renzo, c’est un mec il y a pas plus gentil».

Ton opinion

12 commentaires