Coopération franco-suisse: Fugitif en France, il se fait pincer à Genève
Actualisé

Coopération franco-suisseFugitif en France, il se fait pincer à Genève

Un individu dangereux a réussi à s'échapper du poste de police de Gaillard, en France voisine. Alertés, ce sont les gardes-frontière suisses qui lui ont mis la main dessus.

par
tpi

C'est au terme d'une «poursuite rocambolesque» que la cavale du fuyard a pris fin, explique un communiqué conjoint des gardes-frontière suisses et de la police nationale française. Il est 14h30 mardi, lorsque le poste de douane genevois de Moillesulaz est averti que les autorités françaises recherchent activement un individu dangereux qui leur a fait faux bond.

L'homme a en effet réussi à s'échapper des locaux de la police de Gaillard, à quelques encablures de la frontière helvétique, en sautant par la fenêtre du premier étage. Un large dispositif est donc immédiatement mis en place pour rattraper le fugitif. Et c'est vers 18h, le soir même, qu'une personne correspondant à son signalement est aperçue traversant un petit court d'eau de la région de Thônex (GE).

En voyant les hommes en uniforme s'approcher de lui, l'individu en question tente de prendre la fuite en direction du centre-ville, mais il est intercepté quelques centaines de mètres plus loin, non sans avoir donné du fil à retordre aux gardes-frontière, puisqu'il s'est débattu avec détermination, précise le communiqué.

Sous le coup d'un mandat d'arrêt allemand pour escroquerie et abus de confiance, le contrevenant a été remis à la police française en vertu des accords binationaux.

Ton opinion