Actualisé 15.01.2016 à 10:08

Monthey (VS)

Fuite de gaz sous pression à l'origine d'un incendie

Un incendie s'était produit en septembre sur le site chimique de la Cimo à Monthey (VS).

Cimo assure mettre en oeuvre des mesures correctives pour qu'un tel incident ne se reproduise plus.

Cimo assure mettre en oeuvre des mesures correctives pour qu'un tel incident ne se reproduise plus.

photo: Keystone

C'est une fuite de gaz sous pression qui est à l'origine de l'incendie survenu le 9 septembre 2015 sur le site chimique de Monthey (VS). L'odeur qui a incommodé les habitants était sans danger, confirme Cimo vendredi.

«Il n'y a pas eu d'explosion. La détonation entendue ainsi que les flammes aperçues loin à la ronde résultaient de la combustion de ce gaz», explique la Compagnie industrielle de Monthey (Cimo) dans un communiqué. L'incendie s'est produit dans une fosse de stockage vers 05h30.

Selon les investigations menées, l'événement découle de la conjonction de plusieurs facteurs qui ont accéléré le processus de dégradation naturel des déchets. Cette accélération a généré un volume de gaz sous pression.

L'incendie a été maîtrisé «en une dizaine de minutes», grâce «au déclenchement des systèmes d'extinction automatique, couplé avec l'intervention des pompiers professionnels du site chimique», rappelle Cimo. Il n'y a eu aucun blessé et les quatre employés du secteur des fours, «légèrement choqués», ont pu regagner leur domicile après un examen médical.

Selon les mesures effectuées, la fumée qui s'est dégagée lors de l'incident n'a pas représenté de danger, ni pour la population ni pour l'environnement. Cimo assure mettre en oeuvre actuellement des mesures correctives pour qu'un tel incident ne se reproduise plus.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!