Actualisé 28.06.2011 à 06:10

Période d'examens

Fuites de sujets: enquête ouverte à Genève

En plein scandale du bac français, une épreuve de fin d'année à été annulée à Genève. Un prof serait visé.

de
tpi

Alerte à la fraude à Genève! Alors que Paris s'est lancée dans une véritable chasse aux sorcières pour mettre la main sur les personnes responsables d'avoir rendu public les sujets du bac S un cas similaire est actuellement sous investigation à Genève.

Le Centre de la formation professionnelle de la construction de la Jonction est ainsi dans le viseur du Département cantonal de l'instruction publique (DIP). L'énoncé de l'examen de travaux pratiques fondamentaux des apprentis ébénistes de 3e année s'est en effet retrouvé entre les mains de certains élèves, avant le passage du test. Pire, selon nos informations, un professeur serait à l'origine de la fuite.

Examen repoussé

«Une audition formelle est en cours», précise Pascal Edwards, directeur du Service de la scolarité de l'enseignement secondaire II postobligatoire au DIP, sans confirmer l'implication d'un enseignant. En revanche, si la nouvelle venait à se confirmer, les sanctions pourraient aller du blâme à la révocation pure et simple du fautif, sur ordre du Conseil d'Etat.

Mais si la situation est prise très au sérieux par les autorités, les implications sont toutefois beaucoup moins larges qu'en France, où l'année scolaire de milliers d'étudiants est mise en danger. A Genève, en attendant les résultats de l'enquête et par équité de traitement, l'épreuve a été reportée à septembre, laissant tout de même 62 élèves frustrés.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!