Actualisé 06.08.2009 à 15:40

Harry PatchFunérailles du dernier soldat anglais de la Première Guerre mondiale

Plusieurs milliers de personnes ont assisté jeudi aux funérailles du Britannique Harry Patch, dernier soldat ayant combattu dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

Le vétéran avait refusé des funérailles nationales. Mais des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de la pittoresque ville de Wells, dans le Somerset, pour honorer sa mémoire.

La dépouille mortelle d'Harry Patch a quitté la maison de retraite où il a passé les 13 dernières années de son existence sous une haie d'honneur formée par les autres pensionnaires. Puis la procession funèbre a gagné la cathédrale de Wells, où le révérend John Clarke a célébré une messe.

L'ancien plombier, présenté comme le dernier «Tommy», le surnom autrefois donné aux soldats britanniques, était le dernier ancien combattant à avoir servi dans les tranchées de la Grande guerre.

Appelé à 18 ans

Appelé à l'âge de 18 ans, il avait intégré la 7e division d'infanterie légère du Duc de Cornouaille. Après un rapide entraînement, il avait été envoyé en 1917 à la célèbre bataille de Passchendaele (Belgique), dans laquelle environ un demi-million de soldats ont perdu la vie.

Le 22 septembre 1917, un obus avait explosé au-dessus de sa tête, tuant trois de ses camarades. Blessé par un éclat, Harry Patch avait été renvoyé chez lui après quatre mois dans les tranchées.

Des atrocités de 14-18, il avait gardé un pacifisme féroce, qualifiant la guerre de «crime organisé». Après l'armistice, il avait travaillé en tant que plombier jusqu'à sa retraite au début des années 60.

La mort de M. Patch ne laisse dans le monde que deux combattants de la Première Guerre mondiale: Claude Choules, un Britannique de 108 ans résidant actuellement à Perth, dans l'ouest de l'Australie, ainsi que l'Américain Frank Buckles, 108 ans également. Mais ni l'un ni l'autre n'ont combattu dans les tranchées.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!