Californie - Fusillade dans un cinéma: une star de TikTok succombe à ses blessures
Publié

CalifornieFusillade dans un cinéma: une star de TikTok succombe à ses blessures

Pris pour cible lundi dernier par un tireur lors d’une projection de film, Anthony Barajas est mort samedi matin. Son amie était décédée sur les lieux.

Connu sous le pseudo «itsanthonymichael», le jeune homme avait près d’un million d’abonnés sur le réseau social TikTok. Six jours après avoir été abattu dans un cinéma près de Los Angeles, il a succombé à ses blessures. Son amie a aussi été tuée dans la fusillade.

Connu sous le pseudo «itsanthonymichael», le jeune homme avait près d’un million d’abonnés sur le réseau social TikTok. Six jours après avoir été abattu dans un cinéma près de Los Angeles, il a succombé à ses blessures. Son amie a aussi été tuée dans la fusillade.

DR

Anthony Barajas, célébrité du réseau social TikTok, est décédé samedi des suites de ses blessures après une fusillade dans un cinéma californien qui a fait une autre victime, a annoncé la police locale.

Anthony Barajas, 19 ans, et une de ses amies, Rylee Goodrich, assistaient lundi à une projection du film «American Nightmare 5: Sans Limites» dans un cinéma de Corona, ville située à environ 75 km de Los Angeles, quand un homme a ouvert le feu.

Le film se déroule dans un futur dystopique où tous les crimes, y compris les meurtres, sont légalisés un jour par an.

Les deux amis, qui faisaient partie des quelques rares spectateurs venus ce soir-là, avaient été découverts par le personnel du cinéma à la fin de la séance. Rylee Goodrich était décédée sur les lieux tandis qu’Anthony Barajas, gravement blessé, avait été transporté à l’hôpital. Il a succombé à ses blessures samedi matin, a déclaré la police de Corona.

Le suspect, âgé de 20 ans, aurait tué gratuitement

Anthony Barajas, connu en ligne sous le pseudo «itsanthonymichael», avait près d’un million d’abonnés sur le réseau social TikTok, où il postait de courtes vidéos documentant sa vie quotidienne.

La police a arrêté un suspect âgé de 20 ans, Joseph Jimenez, mais a dit privilégier la piste d’une «attaque gratuite». «Une arme à feu et d’autres preuves le liant à la scène de crime ont été découvertes» au domicile du suspect, ont précisé les forces de l’ordre.

Des objets ont été volés pendant l’attaque, mais cela ne semble pas être le mobile, selon la police, qui a ajouté que Joseph Jimenez avait agi seul, et n’avait a priori pas de liens avec ses victimes.

(AFP)

Ton opinion