Actualisé 29.03.2017 à 14:39

Altstätten

Fusillade pour du chanvre: 10 ans de prison

Un quadragénaire est reconnu coupable de tentative de meurtre après une fusillade sur une plantation de cannabis à Altstätten en 2015.

1 / 4
Un Suisse de 40 ans écope d'une peine de 10 ans et demi de prison, assortie d'une thérapie stationnaire, après la fusillade. (Mercredi 29 mars 2017)

Un Suisse de 40 ans écope d'une peine de 10 ans et demi de prison, assortie d'une thérapie stationnaire, après la fusillade. (Mercredi 29 mars 2017)

kein Anbieter
La police cantonale de Saint-Gall a été appelée dans la zone industrielle d'Altstätten où deux hommes ont été grièvement blessés et deux autres interpellés. (Lundi 16 février 2015)

La police cantonale de Saint-Gall a été appelée dans la zone industrielle d'Altstätten où deux hommes ont été grièvement blessés et deux autres interpellés. (Lundi 16 février 2015)

kein Anbieter/Kantonspolizei St.Gallen
Elles ont également découvert une importante plantation de chanvre...(Lundi 16 février 2015)

Elles ont également découvert une importante plantation de chanvre...(Lundi 16 février 2015)

kein Anbieter/Kantonspolizei St.Gallen

Un Suisse de 40 ans écope d'une peine de 10 ans et demi de prison, assortie d'une thérapie stationnaire, suite à la fusillade de février 2015 sur un site de plantation de chanvre à Altstätten (SG). L'homme avait blessé grièvement deux surveillants. Il avait déjà fait partie des auteurs du «casse du siècle», en 1997, à Zurich.

Le Tribunal de district du Rheintal a reconnu le quadragénaire coupable de tentative de meurtre. Il a largement suivi le réquisitoire du Ministère public qui demandait 11 ans de prison contre le récidiviste. La défense demandait que la peine ne dépasse pas 5 à 7 ans.

Sursis pour les complices

Cinq autres accusés écopent de 2 à 3 ans de prison avec sursis partiel ou entier pour séquestration, contrainte et usurpation de fonction, notamment. Tous les participants à l'attaque devront en outre verser des indemnités et une réparation pour tort moral aux deux surveillants de la plantation.

Les six accusés avaient planifié et mis en oeuvre l'attaque, en pleine nuit, de la plantation de chanvre. Seul le principal d'entre eux a cependant pris une carabine ainsi que des munitions en caoutchouc et des cartouches de balles réelles avec lui.

Erreur sur les munitions?

Durant le procès, il a déclaré qu'il s'était trompé de munitions: il pensait avoir chargé l'arme avec des balles en caoutchouc au moment de l'attaque. Dans la nuit, il aurait, par erreur, utilisé les balles réelles à la place. C'est ainsi qu'il a grièvement blessé les deux surveillants de l'installation.

Il y a 20 ans, le criminel récidiviste avait dévalisé la poste du Fraumünster, à Zurich, avec six complices. La bande s'était emparée de 53 millions de francs. De ce butin, 20 millions n'ont toujours pas été retrouvés.

Dans le cadre de l'enquête sur la fusillade d'Altstätten, la police a procédé à 38 perquisitions et six autres plantations de marihuana ont été découvertes. Au total, près de 10'000 plants ont été saisis et 28 personnes ont été arrêtées. La fusillade n'est pas liée au crime organisé, mais à une confrontation entre deux groupes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!