Etats-Unis: Fusillade près du Pentagone
Actualisé

Etats-UnisFusillade près du Pentagone

Deux agents de sécurité du Pentagone ont été blessés par balle jeudi par un homme qui a ouvert le feu dans une entrée du ministère américain de la Défense. Le tireur, touché dans la fusillade, a succombé à ses blessures.

Les jours des deux agents blessés ne semblent pas être en danger, ont dit des responsables militaires dans un communiqué.

Le tireur, un Californien de 36 ans, cherchait apparemment à pénétrer dans le bâtiment depuis la station de métro qui le dessert, a déclaré à la presse Richard Keevill, le chef de la police du Pentagone.

A l'entrée du bâtiment, il n'a pas présenté le laisser passer requis mais a sorti une arme à feu, a dit M. Keevill. «Il s'est approché très tranquillement. Son visage ne laissait pas transparaître d'émotion», a-t-il souligné.

L'incident s'est produit en fin de journée durant l'heure de pointe dans les transports. La station de métro est adjacente à l'entrée principale du Pentagone, situé à Arlington, dans la banlieue de Washington, et il est aisé d'approcher du bâtiment.

Toutes les entrées du quartier général du ministère américain de la Défense ont été brièvement fermées après l'incident. Elles ont été rouvertes à l'exception de celle adjacente à la station de métro.

La société qui exploite le métro de Washington a de son côté annoncé que des responsables du Pentagone avaient découvert des «paquets suspects» aux abords de la station. La porte-parole du Pentagone a toutefois dit ne pas être courant de cette information. Aucun détail n'a filtré sur les causes de la fusillade. (ats)

Ton opinion