Genève: Fust diffuse des images érotiques en vitrine
Actualisé

GenèveFust diffuse des images érotiques en vitrine

Des scènes d'un film de charme ont été projetées sur un écran TV du magasin d'électroménager de la rue de Rive, dans la nuit de vendredi à samedi.

par
mag

Blondes plantureuses au corps tatoué qui se caressent les seins et qui s'embrassent: des passants se sont bien rincé l'½il devant la vitrine de Fust à Rive, après la défaite de la Suisse face à la France. «On rentrait du match avec un copain et on était un peu déprimés par le score, raconte un lecteur. On est tombés sur la fin d'un porno, puis sur une émission qui revenait sur les coulisses du film avec les actrices. Ça nous a remonté le moral!» Il s'agissait en fait de la chaîne D17, qui diffuse régulièrement des films érotiques dans ses programmes de nuit.

Selon le jeune homme, plusieurs personnes se sont ensuite approchées, attirées par l'agitation qui régnait devant l'écran. Certaines amusées, d'autres offusquées. «Des gens voulaient appeler la police!» assure l'auteur de la vidéo. Qui s'amuse: «L'image était vraiment de haute qualité, ça prouve que c'est un bon écran, ils vont booster leurs ventes comme ça!» Fust ne s'explique pas cet incident: «En principe nos téléviseurs de démo montrent les chaînes suisses: SRF, RTS et RSI», explique l'entreprise. Elle ajoute que les appareils sont normalement éteints entre 22h et 6h, pour des raisons d'économie d'énergie.

L'histoire cocasse n'est pas isolée: en juillet dernier, une borne située devant l'Hôtel de ville de Porrentruy (JU) avait diffusé un film montrant un homme et une femme en plein acte sexuel, en lieu et place d'informations touristiques. Quelques jours avant, ce sont deux écrans d'une filiale zurichoise de la Poste qui avaient passé un film porno durant plusieurs heures. En mai, un restaurant Mc Donald's à Kreuzlingen (TG) avait montré de la publicité érotique sur ses écrans. Et en janvier 2013, un écran dans la vitrine d'un magasin Sunrise à Baden (AG) avait diffusé un porno: un collaborateur avait alors zappé sur la mauvaise chaîne avant de rentrer chez lui.

Ton opinion