Futur coeur de l'EPFL, le «Learning Center» prend forme
Actualisé

Futur coeur de l'EPFL, le «Learning Center» prend forme

L'EPFL a célébré mardi la pose des premières pierres du «Learning Center», future bibliothèque et coeur du campus d'Ecublens (VD).

Son président Patrick Aebischer a rendu un hommage à Maurice Cosandey, ancien président de l'institution, à l'occasion de ses 90 ans.

Quelque 600 invités ont pu découvrir l'avancée du chantier qui couvre une surface équivalente à quatre stades de football sur le site de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Depuis septembre, l'entreprise de construction a d'ores et déjà réalisé les fondations du bâtiment en forme de collines conçu par le bureau d'architecture japonais Saana.

Défi technique

Le terrassement du sous-sol est achevé. Ce dernier comprendra un parking de 500 places, des locaux techniques et une partie de la bibliothèque, a expliqué Christian Maillet, directeur des travaux chez Losinger.

«On dit que le projet a un mois d'avance», s'est réjoui Patrick Aebischer lors de son allocution. La centaine de personnes s'activant sur le chantier va désormais s'attaquer aux coques en forme de vagues, qui constituent l'une des spécificités et l'un des grands défis techniques du projet.

Grande coque cet été

La petite coque sera réalisée début avril, tandis que la grande (2300 tonnes d'acier) sera bétonnée d'un seul coup sur une durée de trois à quatre jours en juillet, a relevé M. Maillet. «C'est une première en matière de coffrage, ferraillage et bétonnage, nous n'avons pas de référence», a-t-il souligné.

La pose des toits et des façades de verre est prévue en décembre. Le bâtiment de 15 000 m2 de surface utile a dû être adapté aux normes suisses, Minergie notamment. Il devrait être prêt pour la rentrée universitaire de septembre 2009. Sa construction nécessite près de 25 000 mètres cubes de béton.

Lieu de vie

«Le Rolex Learning Center doit devenir la maison de nos diplômés», a souligné Patrick Aebischer. Il a espéré que les étudiants s'approprieront cet «espace poétique» avec des zones en pente douce et des esapces ouverts.

Le président de l'EPFL a remercié les sponsors qui financent pour moitié le projet de 100 millions de francs. Mais surtout il a rendu un hommage appuyé à l'homme qui a été l'artisan de la «fédéralisation» de l'ancienne École polytechnique de l'Université de Lausanne (EPUL) en 1968 et le créateur du campus d'Ecublens.

Ancien président des EPF, Maurice Cosandey, qui vient de fêter ses 90 ans avait dirigé l'institution dès 1963. Présent mardi lors de la cérémonie, il a remercié les politiques de l'époque, le conseiller d'Etat Jean-Pierre Pradervand et le conseiller fédéral Hans-Peter Tschudi.

«C'est grâce à eux et à mes collaborateurs que ce projet d'expansion a pu être mené à bien». Il s'est dit heureux de participer aujourd'hui encore au futur de l'école. (ats)

Ton opinion