E-sport : G2 a frappé un grand coup dans les play-off européens de «LoL»

Publié

E-sport G2 a frappé un grand coup dans les play-off européens de «LoL»

Les play-off du LEC ont livré des duels passionnants lors du premier week-end.

Caps et G2 ont été dominateurs contre Misfits (3-1). 

Caps et G2 ont été dominateurs contre Misfits (3-1). 

Michal Konkol/Riot Games

Avec seize titres remportés à eux deux sur 19 possibles, G2 et Fnatic sont incontournables dans le LEC, le championnat européen de «League of Legends». Mais leurs destins sont très différents dans les play-off de cette saison. Tenant du titre, G2 a battu Misfits 3-1 en réa­lisant deux démonstrations convaincantes lors de la première et de la quatrième manche. L’équipe de Caps et Jankos a d’ores et déjà assuré sa place aux Worlds cet automne.

C’est tout le contraire pour Fnatic. Présentée comme une «superteam», l’équipe de ­Wunder et Humanoid avait dû batailler jusqu’à la dernière journée pour se qualifier en play-off, un rendez-vous qu’elle n’a jamais manqué en 20 participations. Et samedi, elle a frôlé l’élimination au 1er tour, en étant menée 0-2 par la surprise de la saison, Excel. Il aura fallu tout le talent de Razork et d’Upset pour renverser la situation et s’imposer dans la douleur (3-2) dans le Lower Bracket, éliminant ainsi Excel.

Razork a pu laisser éclater son soulagement quand son équipe, Fnatic, a renversé Excel, dimanche. 

Razork a pu laisser éclater son soulagement quand son équipe, Fnatic, a renversé Excel, dimanche. 

Michal Konkol/Riot Games

Mais le chemin de Fnatic est encore semé d’embûches. L’équipe devra d’abord battre Misfits vendredi pour espérer affronter, dimanche, les Mad Lions, qui ont perdu 2-3 face à Rogue à l’issue d’une 5e manche somptueuse. Un parcours périlleux, où il n’y a pas le droit à l’erreur, pour tenter d’atteindre la finale du Lower Bracket. Tout le contraire de G2, qui a deux chances d’atteindre la finale des play-off: en battant Rogue samedi, ou en finale du Lower Bracket. Mais Rogue promet de vendre chèrement sa peau.

Échec de Faker en finale 

L’équipe T1 de la star ­Faker n’a pas décroché, dimanche, de 11e titre en LCK, la très éminente ligue coréenne de «League of Legends». Elle s’est même inclinée sèchement (0-3) face à Gen.G, qui a ainsi remporté son premier titre national. Tenant du trophée, T1 a subi la loi de Ruler, impérial sur le champion Zeri lors de la 1re manche. Dans la 2e partie, les joueurs de Gen.G Chovy et Lehends se sont particu­lièrement mis en évidence, le second remportant son pari de jouer avec le champion Singed au poste de support. Cette finale à sens unique a été conclue par Gen.G de manière autoritaire dans la 3e manche. Dominateur et proactif, le jungler de Gen.G, Peanut, a logiquement été désigné MVP de cette finale. Les deux équipes sont qualifiées pour la phase de groupes des Worlds.

(mey)

Ton opinion

0 commentaires