Actualisé 29.10.2017 à 18:10

Super LeagueGabri rate totalement ses débuts à la tête de Sion

Pour sa première à la tête de l'équipe sédunoise, Gabri a vécu des débuts très difficiles sur la pelouse des Young Boys (5-1).

La première de Gabriel Garcia de la Torre sur le banc de Sion a été très difficile.

La première de Gabriel Garcia de la Torre sur le banc de Sion a été très difficile.

Keystone/Peter Klaunzer

Les Young Boys n'ont fait aucun cadeau à Gabri pour les débuts de l'entraîneur espagnol à la tête du FC Sion. Le leader du championnat a balayé les Valaisans sans forcer (5-1) lors de la 13e journée de Super League.

YB devance le FC Bâle (0-0 chez le FC Zurich samedi) de sept points au classement et a une occasion en or de marquer les esprits dimanche prochain, puisqu'il se déplacera au Parc Saint-Jacques avec la possibilité de reléguer le FCB à dix longueurs.

Le succès des Bernois n'a pas fait l'ombre d'un doute. Surpassé dans tous les compartiments du jeu, le FC Sion n'a pas existé au Stade de Suisse. Et les Valaisans ont une nouvelle fois payé le prix fort pour leurs effarantes faiblesses défensives, illustrées par les réussites de Sulejmani (10e) et Assalé (19e).

Sion a entretenu l'illusion en réduisant l'écart par Kasami sur un service de Cunha (36e). Un but qui, toutefois, a été offert sur un plateau par le portier bernois Von Ballmoos. Mais Nsamé, impressionnant de puissance, s'est chargé de calmer les vagues ardeurs adverses juste avant la mi-temps. Sulejmani a aggravé le score sur penalty à la 60e et Nsamé a lui aussi signé son doublé (82e).

La première apparition de Neitzke en défense centrale et le retour de Kevin Constant - que l'on n'avait plus vu avec la première équipe depuis l'humiliation en Coupe de Suisse chez le Stade Lausanne-Ouchy le 16 septembre - n'ont donc pas suffi à redonner du peps et du corps au collectif sédunois. Attention: il n'y a plus que deux points de marge par rapport à la barre...

Le résumé du match

La qualification pour les quarts de finale de la Coupe acquise en milieu de semaine chez Echallens n'a pas endigué la crise dans les rangs du FC Lucerne. Privée de victoire en championnat depuis la 4e journée et le 9 août (quatre nuls et cinq défaites), l'équipe de Markus Babbel est désormais dernières du classement, dépassée par le FC Lugano, vainqueur au Cornaredo du duel des cancres 1-0 grâce à Gerndt.

Les Grasshoppers de Murat Yakin ne sont pas invincibles. Ils se sont inclinés pour la première fois depuis l'entrée en fonction de l'ancien international, 2-1 à Saint-Gall. Les Brodeurs, qui ont fait la différence par Aleksic (6e), Buess (85e) et Barnetta (90e), sont ainsi revenus à égalité du FC Zurich à la troisième place.

Young Boys - Sion 5-1 (3-1)

18 077 spectateurs. Arbitre: Jaccottet. Buts: 10e Sulejmani 1-0. 19e Assalé 2-0. 36e Kasami 2-1. 44e Nsame 3-1. 60e Sulejmani (penalty) 4-1. 82e Nsame 5-1.

Young Boys: von Ballmoos; Mbabu (84e Joss), Wüthrich, Bürki, Lotomba; Fassnacht (80e Moumi), Sow, Sanogo (72e Aebischer), Sulejmani; Assalé, Nsame.

Sion: Mitryushkin; Zverotic, Ricardo, Neitzke (68e Angha), Lenjani; Kasami, Zock (46e Milosavljevic), Constant; Cunha, Uçan (68e Medja); Schneuwly.

Notes: Yb sans Nuhu, von Bergen (suspendus), Bertone, Hoarau ni Seferi (blessés), Sion sans Adryan, Carlitos, Cümart, Dimarco ni Kukeli (blessés). Avertissements: 14e Zock, 49e Assalé. (ats)

Résultats: Lausanne-Sport - Thoune 1-3 (1-3). Zurich - Bâle 0-0. Lugano - Lucerne 1-0 (1-0). St-Gall - Grasshopper 3-1 (1-1). Young Boys - Sion 5-1 (3-1).

Classement: 1. Young Boys 29. 2. Bâle 22. 3. Zurich 21. 4. St-Gall 21. 5. Grasshopper 17. 6. Lausanne-Sport 16. 7. Thoune 14. 8. Sion 13. 9. Lugano 12. 10. Lucerne 11.

Medja: premier joueur né en 2000 aligné en Suisse

La Super League tient son premier joueur né dans les années 2000. Il s'agit du jeune joueur du FC Sion Nicky-Stéphane Medja, né le 16 février 2000, qui est entré en jeu à la 68e minute lors de la défaite 5-1 des Valaisans chez les Young Boys.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!