Les DVD de la semaine: Gagnez des DVD et Blu-ray de «Dalida»
Actualisé

Les DVD de la semaineGagnez des DVD et Blu-ray de «Dalida»

Un biopic retrace la totalité du parcours de la star franco-italienne, 30 ans après sa mort.

par
Marine Guillain

«Dalida n'est pas comme les autres femmes», dixit son frère Orlando (Riccardo Scamarcio). C'est vrai, et ça l'est même si on met sa célébrité de côté: naissance au Caire, père emprisonné, moqueries sur son strabisme, échecs amoureux, avortement, parcours rythmé par les suicides jusqu'au sien... Cette femme rêvait de fonder une famille: elle a, à la place, reçu un abonnement à vie aux tragédies.

Le long métrage de Lisa Azuelos traverse toutes les étapes de la vie de Dalida. Chacune était essentielle pour comprendre son rapport aux hommes et son désir de mourir, a estimé la réalisatrice. Bien qu'un peu trop classique, le procédé, avec moult sauts dans le temps, fonctionne. Et il a de quoi ravir autant les fans de la chanteuse que les néophytes. Ceux-ci pourront découvrir à quoi font référence les paroles de tubes tels que «Ciao amore, ciao», «Il venait d'avoir 18 ans» ou encore «Mourir sur scène».

Ancienne joueuse de tennis et mannequin, l'Italienne Sveva Alviti fait des merveilles dans son premier rôle au cinéma. Son interprétation émouvante fait presque oublier le décalage parfois inévitable entre ses prestations et la vraie voix de la chanteuse.

Il faut savoir que c'est Orlando qui a eu le mot final quant au choix des acteurs interprétant sa sœur et lui. En échange de quoi il a fourni des images et documents sur sa ­famille. Le frangin a aussi supervisé le scénario du long ­métrage; il l'a approuvé entièrement.

Elle aurait pu ne jamais être actrice

A 32 ans, Sveva Alviti était sur le point de laisser tomber le cinéma lorsque son agent l'a contactée pour le casting de «Dalida». Lisa Azuelos avait déjà vu 200 filles, sans qu'aucune ne corresponde. Elle a demandé à Sveva Alviti de chanter «Je suis malade». Émue aux larmes, elle a alors su qu'elle avait trouvé son actrice. Sveva Alviti a eu neuf mois pour se préparer au rôle et apprendre le français. Le tournage a été intense, avec quatre heures de maquillage par jour.

«20 minutes» vous offre 5 DVD et 5 Blu-ray de «Dalida»:

Délai de participation: mardi 31 mai 2017 à 23h30.

Les autres DVD de la semaine:

«The Last King»: Traque dans le Grand-Nord

En l'an 1204, la Norvège est ravagée par la guerre civile. Deux grands clans, les Birkebeiner et les Bagler, s'affrontent. Le roi est assassiné. Mais ses adversaires ignoraient que le monarque avait un fils illégitime caché... Une traque intense à cheval et à skis va alors débuter, entre ceux qui veulent la mort de l'héritier et ceux qui sont prêts à mourir pour le sauver. «The Last King» est un bon divertissement, porté par l'acteur Kristofer Hivju, connu grâce à son rôle de sauvageon dans «Game of Thrones». L'univers du film de Nils Gaup est d'ailleurs assez proche de celui de la série de HBO, entre les violents combats et les costumes d'époque, les couleurs froides et les étendues sauvages et grandioses du Nord.

De Nils Gaup avec Kristofer Hivju, Jakob Oftebro.

Film: *** Bonus: *

Bande-annonce:

«Primaire»: Mettre tout son cœur à l'ouvrage

Il n'est pas bon d'avoir son enfant dans sa classe. Dans sa petite école, Florence (Sara Forestier) n'a pas eu le choix et compte son fils, Denis, parmi ses élèves. Leurs rapports ne sont faciles à ­gérer ni pour l'un ni pour l'autre, surtout quand Florence s'investit auprès de Sacha, un enfant en difficulté. «Primaire» frôle le documentaire en peignant l'école avec réalisme, mais passe trop vite sur la remise en question de Florence.

De Hélène Angel. Avec Sara Forestier, Vincent Elbaz.

Film: ** Bonus: *

Bande-annonce:

«Dalida» De Lisa Azuelos. Avec Sveva Alviti,

«Dalida» De Lisa Azuelos. Avec Sveva Alviti,

Riccardo Scamarcio.

Film: ****

Bonus: **

Ton opinion