Les DVD de la semaine: Gagnez des DVD et Blu-ray du film «Ave, César!»
Actualisé

Les DVD de la semaineGagnez des DVD et Blu-ray du film «Ave, César!»

Dans le dernier opus des frères Coen, une ribambelle de stars se moquent de l'univers dans lequel elles travaillent.

par
Marine Guillain

Grossesse imprévue d'une diva (Scarlett Johansson), danseur de claquettes un peu louche (Channing Tatum), kidnapping du héros d'un péplum en plein tournage (George Clooney), jumelles journalistes à la recherche du moindre potin (Tilda Swinton), susceptibilités des uns et des autres... Le monde de Hollywood et le parcours des superproductions sont jalonnés d'obstacles. Pour les régler, un homme: Eddie Mannix (Josh Brolin), dont le job est de courir sans relâche dans les coulisses d'un grand studio américain des années 1950 et de s'occuper du pétrin dans lequel les artistes ont l'art de se fourrer.

«Ave, César!» est à la fois une grosse parodie bien kitsch du cinéma hollywoodien des années 1950, et à la fois un hommage. Il mêle film policier, western, comédie musicale, ballet aquatique et adaptation de pièce de théâtre, avec de nombreuses références aux classiques du septième art. Le tout est amusant, mais pas transcendant. Le scénario stagne, on se perd un peu dans ce flot décousu d'histoires que rien ne relie vraiment, et les caractères des personnages manquent de pep. Dans les suppléments, Clooney (qui ne quitte pas une fois sa jupette romaine) se vante d'avoir interprété le personnage le plus stupide de sa carrière. Il l'est un peu trop à notre goût

«20minutes» vous offre 5 DVD et 5 Blu-ray du film «Ave, César!»:

Délai de participation: mardi 5 juillet 2016 à 23h30.

Pour l'amour de l'héroïne

Les frères Safdie étaient en repérage à New York lorsqu'ils sont tombés sur Arielle Holmes dans le métro, une SDF ex-junkie. Happés par cette fille et par son histoire, ils lui conseillent d'écrire ce qu'elle a vécu et tirent un long métrage de son témoignage. Dans «Mad Love in New York», Harley (jouée par Arielle Holmes elle-même) est autant accro aux drogues qu'à Ilya, un mec qui la maltraite jus­qu'à la pousser à la tentative de suicide. Le film suit au jour le jour la vie de ces drogués pris dans un tourbillon destructeur. Presque tous interprétés par des acteurs non professionnels, les marginaux vivent comme des fantômes, au milieu des passants qui semblent ne pas les voir. Le biopic est cru, frappant de réalisme. Il a fait l'objet d'une petite sortie à Genève et c'est donc l'occasion de se rattraper avec le DVD, dont le making-of aurait pu être encore plus complet.

«Mad Love in New York»

De Ben et Josh Safdie. Avec Arielle Holmes.

Film: ***

Bonus: **

Drame habile et poignant

Dans la Pologne de l'après-guerre, plusieurs nonnes tombent enceintes en même temps. Une médecin de la Croix-Rouge française va les aider à accoucher en secret. C'est avec le regard de cette jeune femme que le spectateur découvre peu à peu la trame de l'histoire. «Les innocentes» s'inspire d'un fait divers peu connu et confronte intelligemment les points de vue scientifique et religieux, tout en traitant de guerre, de politique, d'amour et d'amitié.

«Les innocentes»

D'Anne Fontaine. Avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne.

Film: ***

Bonus: ***

«Ave, César!»

De Joel et Ethan Coen. Avec Josh Brolin, George Clooney, Scarlett Johansson

Film: **

Bonus: **

Ton opinion