Actualisé 07.04.2017 à 10:55

CotationGalenica Santé flambe à la Bourse suisse

L'action a ouvert nettement au-dessus de son prix d'émission fixé à 39 francs. Le titre avait fait l'objet d'une forte demande.

La Bourse suisse accueille une nouvelle cotation avec Galenica Santé.

La Bourse suisse accueille une nouvelle cotation avec Galenica Santé.

Keystone

Galenica Santé a entamé de belle manière sa première séance de cotation à la Bourse suisse. Après avoir ouvert à 43 francs, le titre de la désormais ex-unité spécialisée dans la distribution et la vente de médicaments du groupe bernois Galenica, dont le prix d'émission a été fixé à 39 francs, se négociait à 43 francs en matinée.

Avant l'ouverture de la séance, Galenica a annoncé avoir fixé à 39 francs le prix de l'offre par action à l'occasion du premier jour de cotation de Galenica Santé. Se situant dans l'extrême haut de la fourchette, ce montant reflète la forte demande suscitée par l'introduction en Bourse (IPO, pour initial public offering).

L'offre a ainsi été sursouscrite plusieurs fois. Le délai de la période de constitution du livre d'ordres, dite de bookbuilding, a d'ailleurs été raccourci d'un jour, jusqu'à mercredi, a rappelé Galenica. Fixée initialement entre 31 et 39 francs, la fourchette du prix d'émission a ensuite été ramenée entre 37 et 39 francs pas plus tard que lundi dernier.

A 39 francs par action, la capitalisation boursière de Galenica Santé atteint ainsi 1,95 milliard de francs. L'option de surallocation étant totalement exercée, le flottant de Galenica Santé, soit la part du capital-actions disséminée dans le public, représente 97,5%.

Changement de nom

Désormais, le groupe Galenica ne détient plus que 2,5% des actions de Galenica Santé. Des titres qui sont d'ores et déjà réservés pour l'échange des actions Galenica en actions Galenica Santé destinées aux collaborateurs habilités de Galenica Santé.

Dans le cadre de son offre, Galenica a vendu 42'391'300 actions. Le groupe bernois a accordé en outre aux banques syndiquées une option de surallocation de 6'358'700 actions supplémentaires au maximum, qui ont également été cédées.

L'entrée en Bourse de Galenica Santé représente, après la première cotation du groupe en 1999, l'événement le plus important pour l'entreprise issue d'une centrale d'achats fondée en 1927 par 16 pharmaciens romands. Elle vient concrétiser le projet de scission de Galenica en gestation depuis 2014.

Lors de leur prochaine assemblée générale le 11 mai, les actionnaires devront notamment se prononcer sur le changement de nom du groupe Galenica en Vifor Pharma. Le montant levé par l'IPO de Galenica Santé servira en grande partie à financer l'acquisition de la société pharmaceutique américaine Relypsa.

Ambitions américaines

Dévoilé l'an dernier, le rachat doit permettre à Galenica de se renforcer aux Etats-Unis. Basée à Redwood City en Californie et fondée en 2007, Relypsa est spécialisée dans le développement et la commercialisation de médicaments destinés aux patients souffrant de pathologies liées au tube digestif. La société emploie 400 collaborateurs.

Devisée à 1,53 milliard de dollars, l'opération a cependant plombé la rentabilité de Galenica en 2016. Le bénéfice net après déduction des intérêts minoritaires a chuté de 19,1%, à 243,6 millions de francs et le résultat opérationnel de 19,8%, à 361,5 millions. Comme déjà indiqué, Stefan Schulze prendra la direction de Vifor Pharma en mai. Etienne Jornod, qui a dirigé le groupe Galenica et actuel président exécutif de Galenica, poursuivra ce dernier mandat pour Vifor Pharma.

Galenica Santé est pour sa part dirigée par Jean-Claude Clémençon, responsable du domaine d'activité retail de Galenica. Jörg Kneubühler, actuel directeur général de l'entité, deviendra président du conseil d'administration.

Croissance en vue pour Galenica Santé

Le 24 mars, Galenica Santé avait fait connaître son intention de verser un dividende représentant un total de 80 millions de francs en 2018, en fonction des résultats escomptés pour 2017. L'entité avait confirmé aussi son objectif de verser plus de 65% du bénéfice net consolidé.

En 2017, Galenica Santé, qui gère selon ses informations le plus grand réseau de pharmacies de Suisse avec 500 officines et poursuit l'activité historique de grossiste en médicaments de Galenica, compte maintenir une croissance du chiffre d'affaires similaire à celle de l'an dernier, à 3,2%. En 2016, les ventes ont dépassé les 3 milliards de francs. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!