Genève: Galère pour changer le nom des départements
Publié

GenèveGalère pour changer le nom des départements

Le changement de législature, le 1er juin, obligera l'Etat à modifier sa signalétique et de nombreux documents pour les adapter aux nouvelles appellations des dicastères.

par
David Ramseyer
Dès le 1er juin, le Département de l'instruction publique sera renommé Département de la formation et de la jeunesse.

Dès le 1er juin, le Département de l'instruction publique sera renommé Département de la formation et de la jeunesse.

dra

Plusieurs mois et des centaines de milliers de francs: c'est le prix à payer pour mettre à jour les dénominations officielles de six départements cantonaux. Avec la nouvelle législature qui débute vendredi, cinq d'entre eux vont changer de nom tandis qu'un dicastère, celui de la cohésion sociale, apparaît. Seul le département des finance conservera son patronyme actuel. Panneaux, documents écrits ou encore tampons: il faudra donc (presque) tout revoir.

Impossible pour l'heure de chiffrer précisément ces modifications; elles sont en cours de recensement, souligne le Canton. Mais une comparaison avec le précédent tournant de législature, en 2013, donne une idée des coûts.

Plus cher, cette fois?

Pour la signalétique des bâtiments de l'État, le montant s'était élevé à un peu plus de 500'000 fr., indique le Département des finances. Selon son porte-parole, Roland Godel, «on pourrait être un peu au-dessus cette année», compte tenu du nombre de dicastères concernés. La pose de tous les panneaux, y compris des directions et des services, à l'extérieur et à l'intérieur des locaux de l'Etat, prendra «quelques» mois. Dans de rares cas, «cela a même pris des années», souffle un haut fonctionnaire.

Concernant les coûts de papeterie (cartes de visite, documents pré-imprimés, tampons ou étiquettes), tout dépendra des demandes, qui seront traitées dans l'ordre d'arrivée. En 2013, la facture, conjuguée aux dépenses de mobilier induites par les déménagements et réaménagement, était d'un demi-million.

La modifications des documents numériques n'impliquera aucune dépense, «si ce n'est le temps passé par le personnel administratif pour adapter les modèles informatiques», précise Roland Godel. Ces changements-là interviendront très rapidement, promet la porte-parole du Conseil d'Etat, Florence Noël: «Sur les sites internet du Canton et de la Feuille d'avis officielle, par exemple, les modifications de noms de départements seront effectives le 1er juin».

Ton opinion