Chine - Game over pour un vaste réseau de triche de jeux vidéo
Publié

ChineGame over pour un vaste réseau de triche de jeux vidéo

La police chinoise a arrêté les membres du «plus grand» réseau de distribution de solutions de triche et saisi entre autres des voitures de luxe.

À la suite du raid, la police a saisi plusieurs voitures de luxe.

À la suite du raid, la police a saisi plusieurs voitures de luxe.

dr

Fin de partie pour le réseau «Chicken Drumstick» (pilon de poulet, en anglais). À la suite d’une opération réalisée en collaboration avec le géant technologique chinois Tencent, la police chinoise de la ville de Kunshan a mis un coup d’arrêt mercredi au commerce illégal du «plus grand réseau du monde» de distribution de solutions de triche de jeux vidéo. Celui-ci a amassé pour plus de 76 millions de dollars de revenus en vendant dans des centaines de régions et de pays des abonnements à des solutions de triche, rapporte la BBC. Des joueurs les achetaient pour des prix allant de 10 dollars par jour à 200 dollars par mois. Ces logiciels étaient utilisés dans plusieurs jeux multijoueur, tels que «Overwatch» ou «Call of Duty Mobile».

Le raid a mené à l’arrestation de 10 personnes, à la découverte et à la destruction de 17 solutions de triche, ainsi qu’à la saisie de 46 millions de dollars de biens, dont un certain nombre de voitures de sport de luxe.

Malgré le succès de cette opération policière, la triche dans les jeux vidéo, qui gâche l’expérience de jeu des autres joueurs, ne devrait pas s’arrêter pour autant.

Ce n’est pas la première fois que Tencent collabore avec la police pour éradiquer ce phénomène. En 2018, la société s’était attaquée aux tricheurs sévissant dans le jeu «PlayerUnknown’s Battlegrounds».

(man)

Ton opinion

23 commentaires