Neuchâtel: Garbani inspire un groupe punk
Actualisé

NeuchâtelGarbani inspire un groupe punk

«Valérie Oye Oye! Valérie destroy! Anarchie en Neuchâtélie!»

Tel est le refrain d'une chanson punk qui circule actuellement sur Facebook, avec en toile de fond des images de l'élue de Neuchâtel et de foules en délire.

Les auteurs sont allés vite, puisqu'ils font référence au dernier esclandre de Valérie Garbani: «Foutre la merde en boîte de nuit, jusqu'à ce que le DJ s'enfuie. Et après tu t'en prends aux flics, au cours d'une émeute éthylique. Tu les gifles et tu les insultes, tes sorties sont devenues cultes.»

Ton opinion