Garde à vue après une agression contre Marine Le Pen
Actualisé

Garde à vue après une agression contre Marine Le Pen

Deux hommes recherchés pour avoir pris à partie Marine Le Pen, le 22 septembre à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, se sont rendus vendredi à la police.

Ils ont été placés en garde à vue.

Le parquet de Béthune avait ouvert une information judiciaire pour violence avec armes, subornation de témoin et injures.

Les versions sur les conditions de l'altercation sont elles contradictoires.

Plusieurs témoins affirment qu'il n'y a eu qu'un échange d'insultes, d'autres évoquent des menaces et la présence d'une arme à feu. Des membres du Front national ont même déclaré avoir entendu un coup de feu.

Marine Le Pen sera elle l'an prochain en deuxième place sur la liste du FN pour les élections municipales à Hénin-Beaumont.

Elle a obtenu au total 41,7 % des voix dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais au second tour des élections législatives en juin dernier.

(ats)

Ton opinion