Gare au «coup du lapin»!
Actualisé

Gare au «coup du lapin»!

En Suisse, plus de la moitié des conducteurs circulent avec des appuis-tête mal réglés.

Une campagne de prévention a été lancée jeudi à Berne afin de prévenir les automobilistes des risques inutiles qu'ils prennent ainsi pour leur santé et les inciter à ajuster leur appui-tête correctement. Cinq secondes suffisent pour se protéger efficacement des séquelles d'une collision.

Quelque 10.000 cas de «coup du lapin» sont annoncés chaque année aux assureurs suite à des accidents de la circulation, majoritairement provoqués par un tamponnage par l'arrière. La plupart du temps, les douleurs diminuent peu après, mais environ 10% des personnes accidentées présentent une atteinte chronique à leur santé et un risque d'invalidité et des coûts médicaux élevés.

La nouvelle campagne a été lancée jeudi par l'Association suisse d'assurances, en collaboration avec le Fonds de la sécurité routière et le Bureau suisse de prévention des accidents. Intitulée «Les appuis-tête protègent - rouler en sécurité avec la bonne attitude», elle a pour objectif de montrer à l'automobiliste comment prévenir les séquelles d'un accident.

Des spots TV et des affiches seront diffusés dans toute la Suisse dès le 24 septembre prochain. L'objectif est d'augmenter de 39% à 55% le nombre d'automobilistes réglant correctement leur appui-tête. Ce dernier doit être réglé à la hauteur du sommet de la tête et l'arrière de la tête doit aussi toucher l'appui-tête. La campagne doit s'étendre sur trois ans.

AP

Ton opinion