Coronavirus - Gare au gel hydroalcoolique ingéré par inadvertance
Publié

CoronavirusGare au gel hydroalcoolique ingéré par inadvertance

Tox Info Suisse a reçu de nombreux appels concernant l’ingestion de désinfectant pour les mains depuis le début de la pandémie. Cela comporte des risques, mais pas mortels.

par
Adeline Hostettler
Il est recommandé de faire attention lorsqu’on applique du désinfectant pour les mains. 

Il est recommandé de faire attention lorsqu’on applique du désinfectant pour les mains.

Yvain Genevay LMS

Mais comment peut-on avoir du gel hydroalcoolique dans l’estomac? Selon Tox Info Suisse, ce phénomène n’est pas rare. La centrale a vu le nombre d’appels à ce sujet augmenter fortement, principalement lors de la première vague du Covid-19. Entre les mois de janvier et mai 2020, environ 320 appels ont été reçus à ce sujet, soit plus du double de 2019 à la même période, avec seulement 140.

La cause? Les enfants mettraient trop rapidement leurs doigts à la bouche après s’être désinfectés les mains, et ingéreraient donc cette substance par inadvertance. Des risques existent également chez les adultes, qui ont plus tendance à se mettre quelques gouttes dans les yeux par accident.

Il n’est pas question de s’affoler pour autant, rassure la médecin Colette Degrandi, qui travaille chez Tox Info Suisse. «Ces intoxications provoquent des irritations, mais ne mènent pas à la mort».

Des cas similaires ont été enregistrés en Belgique ainsi qu’au Luxembourg. L’intoxication au gel hydroalcoolique est la cause première des appels au Centre antipoisons belge. Entre janvier et avril 2021, ils ont recensé 641 appels. Le directeur-adjoint du Centre antipoison, Dominik Vandijk, a rappelé à L’essentiel qu’ingérer du désinfectant pour les mains «c’est comme prendre un shot de vodka», car «le gel hydroalcoolique est composé à plus de 70% d'alcool».

Que faire après une ingestion?

Il est conseillé de se laver la bouche et de boire une boisson sucrée. «On recommande du sucre après l’ingestion, pour éviter une hypoglycémie, qui peut être provoquée par l’éthanol», explique la médecin Colette Degrandi. S’il s’agit d’un enfant et qu’il est endormi, il est préférable de contacter un médecin ou Tox Info Suisse au 145.

Ton opinion