Actualisé 01.06.2015 à 11:57

Canton de FribourgGare aux jeux vidéo et jeux d'argent qui s'entremêlent

La frontière entre jeux vidéo et jeux d'argent sur internet devient de plus en plus mince.

Le canton de Fribourg veut sensibiliser la population sur les risques liés à ce phénomène, qui attire vers les jeux d'argent un public plus large et des joueurs plus jeunes.

Une conférence à Fribourg le mardi 9 juin s'adresse aux parents, aux professionnels en contact avec les jeunes et à tous ceux qui sont concernés par les mondes numériques. Des spécialistes de la sociologie, de la santé psychique et de la psychologie y participent.

Les opérateurs traditionnels des jeux d'argent introduisent des mécanismes de jeux vidéo dans leurs jeux en ligne. De leur côté, les fabricants intègrent des éléments de jeux d'argent dans les jeux vidéo que l'on trouve dans le commerce.

De manière dynamique, technologique et interactive, la conférence montrera comment fonctionnent certains jeux et sites. Elle explorera aussi des pistes de prévention possibles. La démarche provient de la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) et du Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu.

Plus de 80'000 personnes accros

Selon des estimations, entre 80'000 et 120'000 personnes en Suisse souffrent d'addiction aux jeux, indique la DSAS dans son communiqué diffusé lundi. Passer plus de 34 heures par semaine à jouer est jugé problématique par les experts.

En dessous de 20 heures, le risque est considéré comme faible. Au-delà des statistiques, la consommation de jeux par un individu est jugée pathologique si elle fait du tort à ses proches ou si elle nuit à sa vie, à son travail, à ses finances ou à sa santé. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!