Actualisé 20.06.2018 à 07:41

SantéGare aux smartphones infestés de bactéries

Les smartphones sont devenus un vecteur de transmission pour les organismes infectieux. À quelle fréquence faut-il les nettoyer? Réponse d'un clinicien.

de
ka/nxp

«Les smartphones sont devenus un vecteur de transmission pour les organismes infectieux», déclare Philip Tierno, professeur clinicien en pathologie à la New York University school of medicine, cité par le time.com.

Les pathogènes présents sur les téléphones - responsables d'intoxication alimentaire, rhume ou infection - s'accrochent aux mains et peuvent même contaminer la nourriture pour ensuite se retrouver dans la bouche. Pire encore: la transmission peut aussi s'effectuer via les oreilles, les narines, les coupures ou même les éraflures.

Au professeur d'ajouter: «Même si vous vous lavez les mains avec du savon avant de manger, il suffit que vous touchiez votre smartphone pour les contaminer à nouveau. Plus un nombre élevé de personnes touche une surface, plus le risque de contamination est grand. Si vous touchez une barre de métro suintante et que, ensuite, vous consultez vos mails sur votre téléphone, ce dernier sera recouvert par les microbes des personnes qui ont touché cette barre de métro.»

A quelle fréquence le nettoyer?

Pour éviter tout risque d'infections, il faut donc désinfecter son téléphone. Mais à quelle fréquence? Si l'appareil n'est pas utilisé durant les repas, il n'est pas nécessaire de le désinfecter quotidiennement. En revanche, s'il est manipulé en tout temps, il faut effectivement penser au nettoyage quotidien (à l'aide, par exemple, de lingettes désinfectantes).

«Je nettoie le mien deux fois par jour: matin et soir», confie le professeur ,avant de prévenir que les adeptes de coques en caoutchouc doivent davantage penser au nettoyage régulier. En effet, les bactéries s'accrochent plus facilement sur ce matériau que sur des composants en métal, verre ou plastique dur.

Par ailleurs, les bords surélevés de l'assemblage du téléphone et de l'étui de protection peuvent piéger les bactéries plus efficacement que les surfaces plus lisses. D'où la nécessité d'accorder une attention particulière à ces failles lors de la désinfection.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!