Riga: Garry Kasparov veut obtenir le passeport letton
Actualisé

RigaGarry Kasparov veut obtenir le passeport letton

En délicatesse avec Moscou, l'ancien champion du monde des échecs a entamé des démarches auprès des autorités lettones pour obtenir la nationalité du pays.

Le champion d'échecs est une figure de l'opposition à Vladimir Poutine.

Le champion d'échecs est une figure de l'opposition à Vladimir Poutine.

Garry Kasparov a écrit à quatre des cinq partis représentés au Parlement letton pour leur demander de l'aider à obtenir la citoyenneté lettone.

«La lettre est authentique. Nous l'avons soumise et nous sommes ses représentants. Demain, nous allons entamer des discussions avec les partis politiques», a indiqué à l'AFP Arturs Avotins.

Kasparov espère obtenir la citoyenneté lettone en plus de son passeport russe.

«En tant que citoyen letton, j'aurai la possibilité de m'engager sans restrictions dans des activités politiques pour défendre la démocratie, la paix et la justice en Russie et dans d'autres pays qui ne respectent pas les droits de l'homme et piétinent les normes démocratiques», selon le texte de cette lettre qui porte sa signature.

Plusieurs responsables politiques, dont Ainars Latkovskis, du parti Unité, ont confirmé avoir reçu cette lettre. Elle n'a toutefois pas été adressée au parti d'opposition russophone Centre de l'Harmonie qui a un accord de coopération avec le parti Russie Unie du président Poutine.

La loi en Lettonie autorise depuis cette année la double citoyenneté.

Garry Kasparov, 50 ans, a été l'un des fondateurs des mouvements d'opposition L'Autre Russie et Solidarité, devenant un des principaux opposants du Kremlin. Ces dernières années, il s'est mis en retrait et s'est surtout fait le porte-parole de l'opposition à l'étranger. En juin dernier, il a annoncé depuis Genève qu'il ne rentrerait pas en Russie, par crainte de poursuites judiciaires pour ses activités politiques. (afp)

Ton opinion