Aviation: Gategroup dope sa rentabilité sur neuf mois
Actualisé

AviationGategroup dope sa rentabilité sur neuf mois

Le spécialiste zurichois des services et de la restauration de bord a retrouvé les chiffres noirs et a confirmé ses objectifs.

Gategroup continue d'atteindre les objectifs fixés dans sa stratégie.

Gategroup continue d'atteindre les objectifs fixés dans sa stratégie.

Keystone

En passe de changer de mains et avec sa restructuration pratiquement achevée, Gategroup a dopé sa rentabilité au terme des neuf premiers mois de l'année. Le spécialiste zurichois des services et de la restauration à bord affiche un bénéfice net de 53,4 millions de francs, contre une perte de 56,3 millions un an plus tôt. La demande de décotation à la Bourse suisse va être déposée.

Le chiffre d'affaires de janvier à septembre a bondi de 13,2% en comparaison annuelle à 2,53 milliards de francs, et même de 14,1% à taux de change constants, a indiqué jeudi l'entreprise établie à Zurich et en train de passer dans le giron du conglomérat chinois HNA Group. La croissance organique des ventes s'inscrit à 6,2% et les acquisitions ont contribué à hauteur de 8,6%.

Les désinvestissements et mesures d'économies ont permis d'étoffer le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA). Il a décollé de 59,3% à 156,8 millions de francs à taux constants, et atteint 161,6 millions hors frais liés à la reprise par HNA. L'absence de charges de restructuration explique quant à elle le bond du bénéfice net.

L'objectif de biffer 300 postes de direction est en bonne voie d'être atteint d'ici à la fin de l'année, selon le communiqué. Ce qui devrait permettre d'économiser 20 millions par an, tandis que le groupe vise 50 à 60 millions d'ici l'an prochain.

Expansion

Le groupe a également connu un solide troisième trimestre: les revenus ont grimpé de 15,8% à taux constants. C'est là le résultat de sa stratégie d'expansion, tant sur le front du renouvellement de contrats que de l'empreinte géographique, explique-t-il.

Les partenariats reconduits au cours des neuf premiers mois ont rapporté plus de 550 millions de francs. En septembre, les compagnies à bas coûts easyJet et airberlin ont toutes deux prolongé leur contrat. Au cours du troisième trimestre encore, Gategroup a acquis une majorité dans Gate Gourmet en Bolivie et dans la boulangerie industrielle italienne Airfood.

Dans le détail, la région Europe/Moyen-Orient/Afrique a généré sur neuf mois des revenus en hausse de 21,2% à 1,3 milliard de francs (taux constants). En Amérique du Nord, ils ont crû de 2,6% à 796,3 millions et de 34,2% à 219,5 millions en Amérique latine. En Asie, le chiffre d'affaires a gagné 1,6% pour s'établir à 223,3 millions.

Demande de décotation

Concernant la reprise par le conglomérat chinois HNA, ce dernier réunissait au 25 octobre 98,06% des actions et droits de vote. Le rachat, qui attend les derniers feux verts réglementaires, devrait être bouclé d'ici à la fin de l'année. Pour rappel, l'offre publique d'achat chinoise valorisait Gategroup à quelque 1,4 milliard de francs.

Avec l'accord de l'organe de surveillance, la firme zurichoise va déposer une demande de décotation des titres auprès de SIX Swiss Exchange, indique-t-elle. En raison de ces développements, les résultats du trimestre sous revue ne font plus l'objet d'une présentation aux investisseurs. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion