Actualisé 29.07.2016 à 14:56

RestaurationGategroup remanie son conseil d'administration

Une assemblée générale extraordinaire vendredi a permis d'élire de nouveaux administrateurs.

La nouvelle composition du conseil d'administration reflète la prise de pouvoir du chinois HNA.

La nouvelle composition du conseil d'administration reflète la prise de pouvoir du chinois HNA.

photo: Keystone

Gategroup a procédé à un remaniement de son conseil d'administration à l'occasion de son assemblée générale extraordinaire vendredi. Ce changement intervient dans le cadre de la reprise de la firme zurichoise par le chinois HNA.

Adam Tan, Di Xin, Frank Nang, Stewart Gordon Smith et Xavier Rossinyol entrent au conseil d'administration, a indiqué le spécialiste zurichois de la restauration et des services à bord dans un communiqué. Frederick Reid a par ailleurs été réélu.

Adam Tan prendra le poste de président du conseil d'administration. En compagnie de M. Xin et de M. Reid, il entrera également au comité de rémunération. Ces élections restent toutefois soumises à la finalisation de la reprise du groupe zurichois par HNA.

Le nouveau conseil d'administration prendra en effet ses fonctions le jour de la finalisation de l'opération. Jusque-là, les responsables actuels resteront en place, note Gategroup.

Les actionnaires présents à Zurich, représentant 50,53% de toutes les parts existantes, ont par ailleurs accepté toutes les autres propositions du conseil d'administration.

Finalisation proche

Le conglomérat chinois HNA détient désormais 95,32% du capital-actions de Gategroup, selon le résultat définitif de l'offre publique de rachat (OPA) publié mercredi. La finalisation de l'opération est prévue à la fin du troisième ou au début du quatrième trimestre.

L'OPA chinoise valorise la multinationale zurichoise, ex-filiale de la défunte Swissair, à quelque 1,4 milliard de francs. Le groupe sera décoté de la Bourse suisse une fois l'opération bouclée.

Gategroup rejoint ainsi le spécialiste de l'assistance au sol Swissport - également une ancienne filiale de Swissair - avalé par le même HNA en 2015. Plus récemment, le conglomérat chinois s'est aussi offert une participation de 80% dans le prestataire de services d'entretien pour l'industrie aéronautique SR Technics, jusqu'ici aux mains du fonds souverain émirati Mubadala Development Company. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!