Football - Gattuso quitte Naples, Rudi Garcia part de Lyon
Publié

FootballGattuso quitte Naples, Rudi Garcia part de Lyon

Les deux entraîneurs quittent leur club respectif après avoir manqué la qualification pour la Ligue des champions lors de la dernière journée de championnat.

Lors de la dernière journée, Naples a été tenu en échec par  l’Hellas Vérone (1-1).

Lors de la dernière journée, Naples a été tenu en échec par l’Hellas Vérone (1-1).

REUTERS

Le président de Naples Aurelio De Laurentiis a officialisé sur Twitter le départ de l’entraîneur Gennaro Gattuso, juste après la dernière journée de championnat dimanche soir où le Napoli a manqué la qualification en Ligue des champions.

«Cher Rino, je suis heureux d’avoir passé presque deux saisons avec toi. En te remerciant pour le travail fait, je te souhaite du succès où que tu ailles», a écrit le président napolitain, en saluant aussi la femme et les enfants de Gattuso. «Grazie Mister!» ("Merci Mister"), a également écrit le club sur son compte officiel.

«Des claques tous les jours»

Le poste de Gattuso avait plusieurs fois semblé ne tenir qu’à un fil cette saison, au coeur d’un hiver marqué par plusieurs contre-performances. En janvier, Gattuso était notamment apparu très agacé, se disant las d’être «massacré» et de «prendre des claques tous les jours» malgré un bon classement, visant la presse mais aussi, semble-t-il, ses dirigeants.

Gennaro Gattuso, 43 ans, avait pris la succession de Carlo Ancelotti, limogé en décembre 2019, alors que l’équipe était minée par des dissensions. Il avait réussi à remporter son premier titre comme entraîneur en décrochant la Coupe d’Italie en juin 2020.

Naples, faute de battre l’Hellas Vérone (1-1) dimanche soir lors de la dernière journée de Serie A, manque la qualification en Ligue des champions, l’objectif No 1. Cinquième, il devra se contenter la saison prochaine de l’Europa League.

Rudi Garcia part aussi

L’OL a terminé la saison par une décevante défaite contre Nice.

L’OL a terminé la saison par une décevante défaite contre Nice.

REUTERS

L’entraîneur de Lyon Rudi Garcia a de son côté confirmé son départ du club après la dernière journée de la saison de Ligue 1, dimanche soir. «Je voulais quitter le club en le laissant en Ligue des champions. Et ce n’est pas le cas», a dit en conférence de presse le technicien, dont l’avenir s’écrira loin du Rhône.

«On s’était dit toujours que nous en parlerions après la dernière journée. Bien sûr que je ne serai pas là la saison prochaine», a poursuivi l’entraîneur arrivé aux commandes en octobre 2019.

Si le président me propose quelque chose, je ne suis pas candidat à ma propre succession

Rudi Garcia, futur ex-entraîneur de l’OL

«Je vois mon président lundi mais il y a bien longtemps que j’ai décidé que je ne continuais pas. Si le président n’a rien à me proposer, on en reste là et s’il me propose quelque chose, je ne suis pas candidat à ma propre succession», a ajouté Garcia.

L’OL a terminé la saison par une décevante défaite contre Nice (3-2), synonyme de 4e place au classement, alors que l’équipe visait une qualification en Ligue des champions la saison prochaine.

Sylvinho au Corinthians

L’entraîneur brésilien Sylvinho, sans club depuis son départ de l’Olympique Lyonnais en octobre 2019, s’est engagé avec les Corinthians de Sao Paulo, où il a débuté sa carrière de joueur. L’ancien latéral de 47 ans «sera l’entraîneur de l’équipe professionnelle (...), avec un contrat jusqu’en décembre 2022», a annoncé le club brésilien dimanche dans un communiqué.

Sylvinho a joué 269 matches avec les Corinthians, de 1993 à 1999, avant de signer à Arsenal. Cet international brésilien (six sélections) a également évolué au Celta Vigo, au FC Barcelone et à Manchester City.

Sa reconversion au poste d’entraîneur a débuté par des postes d’assistant, aux Corinthians, à l’Inter Milan, puis auprès de Tite au sein de la sélection brésilienne. Il a quitté le staff de la Seleçao en juin 2019 pour rejoindre Lyon et son compatriote Juninho, fraichement nommé directeur sportif de l’OL. Mais l’expérience lyonnaise, sa première en tant qu’entraîneur principal, a tourné court, après seulement trois victoires en 11 rencontres.

(AFPE)

Ton opinion

1 commentaire