Actualisé 15.03.2009 à 17:20

Presse d'opinion«Gauchebdo» fête sa survie

Le journal d'opinion «Gauchebdo» a assuré sa survie financière pour cette année.

L'hebdomadaire du Parti suisse du travail-POP fêtait samedi soir à Renens ce succès et engrangeait des fonds supplémentaires pour sa survie à plus long terme.

Quelque 300 personnes sont venues assister à un débat sur les problèmes du monde des médias, a indiqué dimanche Jérôme Béguin, secrétaire de rédaction de «Gauchebdo». Plusieurs artistes invités ont ensuite offert un spectacle, dont Lova Golovtchiner et Michel Bühler.

Selon M. Béguin, l'atmosphère était excellente et la soirée un succès: «Nous avons fait un bénéfice de quelques milliers de francs et enregistré une dizaine de nouveaux abonnés.»

Néanmoins, l'avenir de «Gauchebdo» n'est pas assuré à long terme. Malgré la centaine de nouveaux abonnements contractés depuis le cri d'alarme de l'automne passé, l'hebdomadaire est toujours loin des 2000 abonnements qui permettront de tourner sans apports exterieurs.

Dons et soutien du POP

Actuellement, ses 1300 abonnés ne lui permettent pas de se passer de dons de particuliers et du soutien direct du POP. «Gauchebdo», qui a succédé à la «Voix ouvrière» fondée en 1944 par Léon Nicole, emploie deux journalistes salariés et un réseau de correspondants bénévoles.

Le périodique tourne avec un budget d'environ 200 000 francs, ne contient pas de publicité et n'est pas vendu en kiosque. Selon Jérôme Béguin les réflexions se poursuivent quant aux moyens d'assurer la survie à long terme du titre. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!