Actualisé 15.10.2012 à 09:16

Equipe de Suisse

Gavranovic prêt à aller au front

Privé d'Eren Derdiyok, suspendu et rentré à Hoffenheim samedi, Ottmar Hitzfeld doit désormais élire un nouveau fer de lance.

de
Marc Fragnière, Freienbach
Mario Gavranovic a inscrit le seul but suisse face à la Norvège

Mario Gavranovic a inscrit le seul but suisse face à la Norvège

S'il veut conserver son habituel système 4-2-3-1 contre l'Islande, demain soir, le coach national possède trois options: Mario Gavranovic, Admir Mehmedi et Nassim Ben Khalifa. Buteur le plus prolifique de la sélection depuis la reprise, le Tessinois du FC Zurich part avec les faveurs de la cote. «On sera mis au courant de son choix demain (ndlr: aujourd'hui) avant l'entraînement. Mais, fidèle à ses principes, je pense qu'il va titulariser Mario, qu'il a déjà introduit à plusieurs reprises dans le groupe», a jugé Mehmedi après l'entraînement dominical à Freienbach.

Hitzfeld dérogera-t-il à ses habitudes en modifiant son alignement pour passer en 4-4-2 comme il l'a fait pendant les vingt dernières minutes contre la Norvège? Ou s'inspirera-t-il de la tactique adoptée par Vicente Del Bosque lors de la phase finale de l'Euro 2012, lorsque le sélectionneur de la Roja s'était privé d'un attaquant nominal? «Non, je crois qu'il va conserver son système», a affirmé Mehmedi. En confiance, l'habituel joker Gavranovic est prêt à saisir sa chance, si Hitzfeld devait le titulariser: «Je suis en pleine forme et la pression ne m'accable pas. Au contraire, elle me booste.» Souvent aligné au côté de Josip Drmic sur le front de l'attaque zurichoise, le buteur ne craint pas non plus la solitude: «Je connais le rôle de l'unique attaquant. J'ai déjà joué en pivot à plusieurs reprises, y compris cette saison en club.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!