Actualisé 21.06.2008 à 10:09

GB: 30 000 personnes célèbrent le solstice d'été à Stonehenge

Trente mille personnes se sont retrouvées sous la pluie samedi à l'aube pour la traditionnelle célébration du solstice d'été sur le site mégalithique de Stonehenge.

Il s'agit de la meilleure affluence depuis 2003.

A exactement 4 h 58 (5 h 58 suisse), la foule bigarrée de druïdes, hippies et simples curieux a lancé des cris de joie quand le lever du soleil a pu être deviné parmi les nuages.

Peter Rawcliffe, 26 ans, a parcouru à vélo la centaine de km qui le séparaient de Stonehenge: «Je le fais depuis trois ans. J'imagine que je suis un peu comme un druïde clandestin». «La plupart de l'année, je travaille à concevoir des jouets mais le solstice d'été réveille le hippie qui sommeille en moi. C'est vraiment une expérience magique», déclare-t-il.

Une porte-parole d'English Heritage, qui gère le site vieux de cinq milliers d'années, a évalué le nombre des participants à trente mille personnes, un chiffre record depuis 2003.

Patrimoine de l'Unesco

Stonehenge («pierres debout» en vieil anglais) est un des alignements de menhirs les plus importants au monde. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1986, il attire 850 000 visiteurs par an.

Les 17 blocs de grès, pouvant peser jusqu'à 45 tonnes et surmontés de six linteaux, sont alignés en direction du lever du soleil lors du solstice d'été, ce qui a nourri la théorie d'un observatoire préhistorique ou d'un temple dédié au soleil.

Des archéologues évoquent également la possibilité que les populations de l'époque aient attribué un pouvoir thérapeutique aux menhirs. Des fouillles récentes, dont les analyses sont en cours, ont tenté de prouver cette théorie d'un «Lourdes préhistorique». Le site a également été depuis son origine un important lieu de sépulture. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!