GC et YB recalés, Sion et Xamax OK
Actualisé

GC et YB recalés, Sion et Xamax OK

FOOTBALL – En 1re instance, la commission des licences de la Swiss Football League n'a pas octroyé de sésame à Aarau, à GC et à YB pour la prochaine saison de Super League.

Grasshopper et les Young Boys n'ont pas rempli les critères financiers, tandis que Kriens, candidat à la promotion dans l'élite, pèche au niveau des infrastructures. Les clubs ont désormais cinq jours pour faire recours. «Kriens n'a pas encore trouvé d'accord avec la ville de Lucerne, pour pouvoir partager l'Allmend avec le FC Lucerne. Cette situation devrait se régler», estime Philippe Salvi, directeur administratif de Neuchâtel Xamax, rival de Kriens pour la promotion directe.

En Challenge League, Baulmes, La Chaux-de-Fonds et Lausanne-Sport n'ont pas obtenu leur licence. «Divers critères nous ont été signifiés», explique François Laydu, délégué de la direction. Outre le manque de signatures au comité, la Ligue reproche au LS sa comptabilité. «Nous avons présenté uniquement les comptes de la SA du club puisque nous avons mis un terme au contrat de collaboration entre l'association et la SA», explique Laydu. Ce procédé a été refusé par la Ligue.

Au FC La Chaux-de-Fonds, le directeur sportif, Fabrizio Zaccone, ne s'affole pas: «Notre seul problème est lié au stade de remplacement en cas de terrain enneigé. Il n'est plus d'actualité puisque nous avons trouvé un arrangement avec la commune de Colombier.» A Baulmes, le président, Fabian Salvi, n'était pas joignable hier. Sion, Yverdon et Servette ont quant à eux obtenu leur billet pour leurs catégories de jeu respectives.

(mfr/si)

Ton opinion