Actualisé 06.12.2006 à 21:23

GE Servette: vers un second souffle

Deuxième de LNA à la mi-novembre, Genève-Servette se retrouve désormais collé à la barre, à la 8e place.

Avec seulement trois points récoltés lors des sept dernières rencontres, les Genevois ont compromis leur excellent début de saison. Où trouver la genèse de ce véritable flop? Tout semble s'être produit au moment de la pause de l'équipe nationale. Genève-Servette venait de boucler le dernier week-end avec deux succès face à Davos (3-2 a. p.) et à Langnau (3-1).

«Puis nous avons perdu onze joueurs disseminés dans les différentes sélections, assènent en cœur l'entraîneur Chris McSorley et son adjoint, Hans Kossmann. McSorley est toutefois à la recherche de nouveaux renforts. «Je cherche un ou deux étrangers pour augmenter la pression sur mes cinq mercenaires. Mais je n'engagerai pas un joueur juste pour changer. Il faut qu'il soit bon, défenseur ou attaquant, cela m'est égal.»

Cette mesure, salvatrice dans la mesure où les Français Treille et Meunier peinent à retrouver leur efficacité et où le Canadien Wright n'est pas toujours au niveau de ses compatriotes Law et Aubin, suffira-t-elle à relancer une équipe en proie à de gros soucis tant sur le plan mental que physique? La tactique imposée par le coach est très exigeante sur le plan physique.

Personne ne le déclare publiquement, mais certains joueurs seraient très favorables à un assouplissement des consignes tactiques. Une simplification du jeu serait sans doute perçue avec soulagement dans le vestiaire.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!