Techniques sanitaires: Geberit subit une chute de 20% de son bénéfice net
Actualisé

Techniques sanitairesGeberit subit une chute de 20% de son bénéfice net

Geberit a vu son bénéfice net chuter d'un cinquième au cours des neuf premiers mois à 316,3 millions de francs.

Le groupe st-gallois actif dans les techniques sanitaires a souffert du recul de la construction. Les chiffres dévoilés ont pourtant surpris les observateurs.

Le chiffre d'affaires a reculé sur neuf mois de 14,3% (-8,9% en monnaies locales) par rapport à la même période de l'an dernier pour s'inscrire à 1,68 milliard de francs, selon un comuniqué publié jeudi.

Sur le seul troisième trimestre, les ventes affichent une baisse de 13,1% (-7,9% en monnaies locales) et le résultat opérationnel (EBIT) s'est réduit de 13% à 426,8 millions de francs. Geberit explique la contraction par un résultat financier inférieur et une charge à caractère unique.

Sur l'ensemble de l'exercice 2009, le groupe de Rapperswil-Jona (SG) prévoit de réaliser un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 2,1 milliards de francs , pour une marge opérationnelle (niveau EBITDA) stable.

Difficultés en Italie et en Espagne

Les ventes ont baissé sur neuf mois de 12,7% dans le secteur d'installation sanitaire et de 16,4% dans le secteur d'évacuation. La marche des affaires a reculé dans l'ensemble de l'Europe (-8,5%), tandis qu'en Suisse, elle reflue de 5,6%.

Certains marchés sont particulièrement frappés, comme l'Italie (- 17,2%), la Grande-Bretagne/Irlande (-16,3%), l'Europe centrale (- 20,5%), et la Péninsule ibérique (-28,7%).

Les difficultés de Geberit sont directement liées à la crise économique qui entraîne un ralentissement de la construction et de la rénovation. L'entreprise saint-galloise n'entrevoit pas d'amélioration avant 2011. Les chiffres avancés jeudi ont pourtant dépassé les attentes des observateurs.

Action à la hausse

Le marché a ainsi réagi favorablement à la performance du groupe, notant que la marge opérationnelle (EBIT) de 25,4% (contre 25% un an auparavant) est réjouissante. L'action progressait vers midi de 5,5% à 163,7 francs.

Geberit employait à fin septembre 5680 collaborateurs, soit dix-sept de moins qu'à la fin 2008. (ats)

Ton opinion