Ligue 1: Gelson Fernandes en France ?
Actualisé

Ligue 1Gelson Fernandes en France ?

Dans le collimateur de plusieurs formations, comme Hambourg, Celtic Glasgow, Monaco et St-Etienne, Gelson Fernandes (22 ans) est actuellement très proche du Racing Club de Lens, tout frais néo-promu en Ligue 1.

Le Valaisan de Manchester City et son agent restent toutefois prudents et peu loquaces.

«Je ne peux rien dire, je suis sous contrat avec Manchester, et ce ne serait pas correct de discuter avec un autre club», explique le joueur. Le quotidien «L'Equipe» parle également d'une visite effectuée la semaine passée à Monaco. «Je suis en vacances... sur les hauteurs de Monaco», a répondu l'international suisse (17 sélections/1 but).

Son agent ne s'est pas montré beaucoup plus bavard. «C'est vrai que Lens est un des clubs qui nous intéressent le plus. Nous discutons pour voir si un départ est envisageable. Il y a des contacts, certes, mais le transfert prendra encore du temps car nous voulons avoir toutes les clarifications concernant l'avenir de Gelson avant de signer.» Sous contrat avec les Citizens encore deux ans, Fernandes rappelle d'ailleurs que «cela dépend avant tout de Manchester», notamment en ce qui concerne le prix demandé (aux alentours de 3 millions d'euros).

Formé au FC Sion, où il a fait ses débuts de professionnels en 2002 à l'âge de 16 ans, Fernandes a disputé une centaine de matches de ligue nationale avant de tenter l'aventure anglaise en 2007, répondant aux sirènes de Manchester City qui a déboursé près de 9,6 millions de francs pour s'attacher ses services. Après des débuts prometteurs (21 fois titulaire en D1 en 2007/08), le fougeux demi- défensif a payé cher la politique du nouveau propriétaire du club, le cheikh Mansour.

Face à une concurrence de plus en plus aiguë qui l'a mis en ballottage avec d'autres milieux de terrain embauchés à prix d'or, Fernandes a vu ses perspectives de jouer s'amenuiser (17 apparitions dans le championnat 2008/09, 3 fois titulaire). En ce sens, un transfert à Lens, qui va certainement perdre son demi défensif Nenad Kovacevic (Marseille, Bordeaux ?), pourrait lui offrir un temps de jeu nettement supérieur et, par conséquent, un billet pour la Coupe du monde 2010. Polyvalent, le Cap-verdien d'origine figure en effet dans les bons papiers d'Ottmar Hitzfeld.

(si)

Ton opinion