24.03.2020 à 15:35

Coronavirus à Genève

Genève accueillera des patients français si besoin

Les accords interhospitaliers conclus de longue date entre le Canton et la France voisine restent valides durant la crise due au coronavirus.

de
mpo
Les HUG accueilleront des patients français si nécessaire.

Les HUG accueilleront des patients français si nécessaire.

Pour l'heure, il n'y a pas de surcharge des structures hospitalières genevoises et de France voisine et donc pas de nécessité de déplacer des malades, a affirmé mardi le conseiller d'Etat genevois Mauro Poggia à la «Tribune de Genève». Mais si tel devait être le cas, alors des patients pourraient être transférés au-delà de la frontière, dans un sens comme dans l'autre.

Pour le magistrat, les seuls critères valables sont médicaux. Dit crûment, il explique qu'un «patient polymorbide âgé de 90 ans domicilié à Genève ne passera pas devant un père de famille domicilié à Gaillard (FR). Pour autant bien sûr qu'il ne puisse pas être pris en charge du côté français». Entre Genève et la France, ces questions sont réglées depuis longtemps «dans le cadre des accords interhospitaliers». Le conseiller d'Etat plaide pour le respect des texte signés par les eux entités.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!