Genève aura elle aussi ses cinq Nuits du roller
Actualisé

Genève aura elle aussi ses cinq Nuits du roller

Après Paris, Londres ou Zurich, Genève aura sa Nuit du roller. La balade s'appellera la Monday Night Skate. Elle aura lieu cinq fois, du 29 mai au 18 septembre. C'est Mobilidée, la société d'Antonio Hodgers, de Giorgio Giovannini et de Jérôme Savary, qui organise l'événement.

Tout était prêt pour 2005, jusqu'à un refus des autorités. Le Tribunal administratif a donné raison à Mobilidée, et les premiers patineurs partiront bien le lundi 29 mai, à 20 h. La balade durera deux heures, avec une pause à mi-parcours. La participation, gratuite, est ouverte à tous. «Il suffit de savoir freiner», glisse Giorgio Giovannini. Rollers, protections et lampes frontales seront vendus ou prêtés au départ.

L'association Monday Night Skate, dont Mobilidée hérite du concept pour la Suisse romande, annonce 3500 patineurs par édition à Zurich, avec des pics à sept mille cinq cents. Le cortège s'étend alors sur plus d'un kilomètre. Un encadrement de vingt personnes est prévu à Genève. Quatre feront les ambulanciers pendant que les rues seront bloquées à la circulation par d'autres. Une voiture-balai clôturera le bal. Vélos, skates ou trottinettes seront interdits. Voir certaines rues interdites aux autos n'effraie pas le TCS genevois. «Mais l'on peut exiger des autorités qu'elles informent la population et dévient le trafic», insiste Guy Zwahlen, son président.

David Haeberli

Ton opinion