Actualisé 23.03.2016 à 07:23

MobilitéGenève, championne suisse des bouchons

La ville du bout du lac est la plus embouteillée de Suisse, selon un rapport publié mardi.

von
Léonard Boissonnas
Chaque conducteur perd 134 heures par an dans les bouchons, selon TomTom.

Chaque conducteur perd 134 heures par an dans les bouchons, selon TomTom.

Laurent Guiraud/TDG

Trente-cinq minutes par jour. C'est le temps moyen perdu par chaque conducteur genevois dans les bouchons, selon le rapport annuel de la marque de GPS TomTom sur la congestion du trafic routier dans les grandes villes du monde, publié mardi.

Avec un allongement du temps de parcours de 33% en moyenne en 2015 (contre 36% en 2014), Genève occupe le premier rang des villes suisses. La cité de Calvin devance Zurich (29%), Bâle (25%) et Berne (18%). Les trajets sont rallongés de 31 minutes le matin et 40 minutes le soir. La ville du bout du lac est même bien moins lotie que Paris dans le trafic de fin de journée (66% contre 63%). Les chiffres du fabricant néerlandais corroborent la tendance observée par les autorités cantonales. La Direction générale des transports relève que, bien que très embouteillée, Genève n'a pas connu de dégradation ces dernières années.

L'indicateur TomTom calcule le taux d'allongement d'un trajet en cas de congestion par rapport à une situation où le trafic est fluide. Il prend en compte les données GPS des conducteurs de 295 villes dans 38 pays. Avec un taux moyen de 59%, c'est Mexico qui occupe la tête du classement mondial des agglomérations de plus de 800'000 habitants, devant Bangkok (57%) et Istanbul (50%).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!