26.11.2015 à 20:12

Vote

Genève entre en matière sur le projet de budget

Le Parlement de la Ville accepte à l'unanimité d'étudier la nouvelle mouture du texte.

Le vote final du budget est prévu le 12 décembre prochain.

Le vote final du budget est prévu le 12 décembre prochain.

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a accepté d'entrer en matière sur la deuxième mouture du projet de budget 2016, lors d'une séance extraordinaire jeudi. En septembre, il avait refusé d'examiner la première version, laissant craindre que la Ville puisse se retrouver sans budget au matin du 1er janvier 2016.

Bien que la version du projet de budget nouvellement proposée ne compte que de légères retouches par rapport à la proposition initiale, le Conseil municipal à majorité de droite a tout de même accepté de le renvoyer en commission des finances. L'entrée en matière a été votée à l'unanimité.

La plupart des partis ont déclaré ne pas être satisfaits de cette mouture, mais accepter tout de même de l'étudier afin que la Ville de Genève ne soit pas contrainte de fonctionner avec un budget provisionnel durant les premières semaines de 2016. Seul le Parti socialiste «salue vivement ce nouveau projet» voté à l'unanimité par le Conseil administratif.

Vote le 12 décembre

Le vote final du budget étant prévu le 12 décembre prochain, les conseillers municipaux n'auront que peu de temps pour étudier le document et proposer des coupes. C«est pourquoi ils ont refusé que le projet de budget soit renvoyé en commissions spécialisées (40 «non», 13 «oui», 24 abstentions). Il sera étudié uniquement en commission des finances, lors de quatre séances.

Ce nouveau projet de budget intègre notamment la création de onze postes chez les sapeurs-pompiers au 1er septembre. Il ne touche cependant pas aux investissements prévus, qui s'élèvent à 130 millions de francs, autofinancés à hauteur de 76,9%. Cette insuffisance de financement avait été l'une des raisons pour lesquelles la majorité de droite du Conseil municipal avait refusé d'examiner la première mouture.

Rassemblement du personnel

Les conseillers municipaux avaient été accueillis par des sifflets de manifestants et au son d'une corne de brume à leur arrivée à l'Hôtel de Ville. Quelque 200 membres du personnel de la Ville de Genève moins qu'attendu s'étaient rassemblés afin de montrer leur désaccord avec ce nouveau budget et faire part de leurs inquiétudes.

Une lettre ouverte, votée lors de l'Assemblée générale du personnel de la Ville de Genève le 19 novembre dernier, a été distribuée aux conseillers municipaux. «Certaines décisions, comme privatiser la Gérance immobilière municipale de la Ville de Genève qui rapporte de l'argent et augmenter le salaire des cadres, ne sont pas cohérents avec la notion d'économie», regrette l'un des manifestants.

«Le service public à la casse, bonjour le désastre!», «Faire plus avec moins, on n«ira pas loin»: les slogans déclinés sur les nombreuses pancartes appellent au respect des accords passés. «Le nouveau Statut du personnel est entré en vigueur il y a moins de 5 ans», rappellent les syndicats. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!