Polémique sur la venue d'Ahmadinejad: «Genève est connue pour son internationalité, pas pour sa dentelle»
Actualisé

Polémique sur la venue d'Ahmadinejad«Genève est connue pour son internationalité, pas pour sa dentelle»

Laurent Moutinot juge déplacée la polémique autour de sa poignée de main au président iranien.

Si Genève ne veut plus accueillir certains chefs d'Etat, «nous devons alors renoncer à notre statut de ville internationale et nous spécialiser dans le macramé ou la dentelle.»

Mahmoud Ahmadinejad prononcera lundi un discours dans le cadre de la Conférence de l'ONU contre le racisme. Il sera accueilli la veille à sa descente d'avion par un représentant du Conseil d'Etat, un geste qui fait grincer des dents ceux qui jugent le représentant de la République islamique d'Iran infréquentable.

Dans une interview parue samedi dans la Tribune de Genève et 24 Heures, Laurent Moutinot met les points sur les «i». Il s'agit d'une «tradition protocolaire qui reste la même, que l'hôte soit président des Etats-Unis ou d'un archipel polynésien», a-t-il rappelé.

Depuis au moins 60 ans, un membre du gouvernement cantonal se déplace chaque fois pour accueillir un chef d'Etat de passage à Genève. «Cela fait partie de la courtoisie diplomatique usuelle. Une ville internationale comme Genève doit s'y tenir.»

Question d'agenda

Ce rôle a été dévolu cette fois à Laurent Moutinot, troisième dans l'ordre protocolaire de l'exécutif. «Une simple question d'agenda et de disponibilité» explique pourquoi ce n'est pas le président du Conseil d'Etat David Hiler ou le vice-président François Longchamp qui attendra M. Ahmanidejad sur le tarmac de l'aéroport de Cointrin.

La couleur partisane et les opinions personnelles n'ont pas leur place dans ce protocole. Et le socialiste de rappeler: «On peut préférer ne parler qu'aux objecteurs de conscience, mais ce ne sont justement pas eux qui font les guerres. C'est aussi simple que cela!»

Laurent Moutinot estime que sa rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad durera trois à quatre secondes, soit le temps de serrer la main du visiteur avant qu'il embarque dans un véhicule. (ats)

Ton opinion