Transport aérien: Genève et Bâle dopent Easyjet en Suisse
Actualisé

Transport aérienGenève et Bâle dopent Easyjet en Suisse

La compagnie à bas coût a vu la fréquentation de ses vols suisses augmenter de 8% en rythme annuel à environ 6 millions de passagers.

Bonnes prévisions estivales pour EasyJet.

Bonnes prévisions estivales pour EasyJet.

AFP

Easyjet publie un excellent semestre grâce en grande partie aux bonnes performances des principales bases en Suisse qui sont Genève et Bâle.

Mais sur les quelque 435'000 passagers supplémentaires du marché helvétique, près de 150'000 sont imputables à l'aéroport de Zurich, a indiqué mardi à AWP Thomas Haagensen, directeur commercial d'EasyJet pour l'Europe du nord. Le tarmac zurichois a notamment profité d'une hausse de la fréquentation hivernale.

Genève et Bâle restent les marchés principaux en Suisse, avec une croissance du trafic de respectivement 4% et 7% pendant la période sous revue. Les deux aéroports situés en zone frontalière tirent avantage de leur situation géographique, rappelle M. Haagensen. Easyjet ne dévoile pas les détails financiers de ses opérations par région.

Il y a une semaine, le groupe a réceptionné un nouvel appareil pour sa base genevoise, y portant sa flotte à 14 appareils, alors que 9 sont stationnés à l'aéroport de Bâle.

L'accroissement du trafic à Zurich - où la présence de la compagnie reste relativement modeste, alors qu'elle est numéro un sur les hubs de Genève et Bâle - est essentiellement le fait du renforcement de Zurich comme destination à partir de Berlin et d'Amsterdam, notamment pour la clientèle d'affaires, précise le cadre d'Easyjet.

La croissance devrait être une nouvelle fois au rendez-vous pour la période estivale, grâce notamment à l'augmentation de la capacité. «Le niveau de réservation est très solide pour le deuxième semestre. Le taux de remplissage pour le seul 3e trimestre (avril à juin) est stable, à 77%, alors que celui sur l'ensemble du 2e semestre est de 55%, en hausse de 2 points de pourcentage sur un an».

Hausse des passagers anglais

Pour ce qui est des effets du Brexit, le responsable d'Easyjet pour la Suisse se montre plutôt serein. «Nous avons enregistré une augmentation de 10% des passagers en provenance du Royaume-Uni pour la saison des sports d'hiver», s'est-il félicité, et ce malgré une situation défavorable en termes de devises.

En outre, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne concerne moins directement les activités de la filiale suisse, dont les appareils opèrent sous pavillon helvétique, alors que le reste de la flotte du groupe est immatriculée en Grande-Bretagne. «Les droits de trafic sont actuellement en cours de négociation, mais la Suisse ne devrait pas connaître de grands changements», a estimé M. Haagensen. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion