Genève et Lausanne leaders dans la garde d'enfants
Actualisé

Genève et Lausanne leaders dans la garde d'enfants

SUISSE ROMANDE – Les deux villes lémaniques déclarent proposer une des meilleures offres d'accueil de la petite enfance.

Dans les villes de Lausanne et de Genève, les parents d'enfants de moins de 4 ans sont comblés. Près des deux tiers de leurs demandes de placement en structure d'accueil ont été satisfaites ces deux dernières années. Autrement dit, environ 4000 petits Lausannois et 7000 petits Genevois ont trouvé une place.

«Nous sommes des leaders en Europe», a rappelé hier le municipal lausannois Oscar Tosato. «Depuis mon entrée en fonction en 2002, nous avons 600 places supplémentaires. Pour la nouvelle législature, nous voulons en créer 100 de plus par an.» Pour l'accueil des enfants en milieu scolaire, la couverture est de 100%. Le municipal reçoit régulièrement des lettres d'autorités suisses et étrangères qui s'intéressent à la réussite de la capitale vaudoise dans le domaine.

La situation est confirmée par la secrétaire générale de l'Association vaudoise des parents d'élèves. Sylvie Pittet Blanchette ajoute que Lausanne a déjà fait beaucoup, même s'il reste encore un millier de demandes insatisfaites. «L'effort doit se faire là où il n'y a rien, notamment dans les campagnes.»

Le conseiller administratif de la Ville de Genève, Manuel Tornare, accuse aussi le laxisme de plusieurs communes du bout du lac. «En huit ans, nous sommes passés de 44 à 65 institutions de la petite enfance. En 2015, l'accès aux crèches doit devenir un droit», ajoute Manuel Tornare.

Dominique Botti

Ton opinion