11.09.2020 à 13:58

Grèce Genève et Lausanne prêtes à accueillir des personnes du camp de Moria

Les deux villes lémaniques se sont aussi associées à Zurich pour demander l’organisation d’une conférence nationale.

Au lendemain de l’appel initial de la Ville de Zurich, Genève et Lausanne demandent également au Conseil fédéral d’organiser «sans délai» une conférence nationale après l’incendie qui a ravagé le camp de réfugiés de Moria, sur l’île grecque de Lesbos. A l’instar de Zurich, Berne et Lucerne, les deux villes lémaniques annoncent qu’elles sont prêtes à accueillir des personnes de ce camp.

«Face à la situation humanitaire dramatique des quelque 12’500 réfugiés qui se trouvaient dans le camp de Moria (...), les villes de Lausanne et de Genève s’associent à l’appel de la Ville de Zurich» lancé jeudi, écrivent-elles vendredi dans un communiqué conjoint. La Confédération devrait profiter de l'offre faite par ces villes pour agir «rapidement». «La Suisse peut et doit faire plus», affirment-elles.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!