Actualisé 13.11.2011 à 18:43

Basketball - LNAGenève et Monthey victorieux

Lors de la 8e journée de LNA, Monthey et Genève ont terminé leur samedi sur une victoire.

Monthey avait rencontré Genève mercredi.

Monthey avait rencontré Genève mercredi.

Statu quo en tête du championnat de LNA au terme de la 8e journée. Le leader Fribourg Olympic et ses premiers poursuivants, Lugano et Genève, ont tous connu les joies de la victoire.

Quatrième, Monthey est également assuré d'avoir l'avantage du terrain en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Les Montheysans ont battu Vacallo sur le fil (80-81) samedi à Chiasso et comptent 2 longueurs d'avance sur les Starwings, qui se sont inclinés à Genève et ont déjà disputé l'intégralité du 1er tour de la saison régulière.

Molteni pour rien

Fribourg Olympic a préservé son invincibilité a allant s'imposer 55-85 dimanche sur le terrain de SAM Massagno. Les Tessinois ont résisté tant bien que mal jusqu'à la mi-temps (28-37), avant de lâcher prise dans un troisième quart nettement dominé par Olympic (9-23). L'homme du match a été Oliver Vogt (25 points), qui s'est régalé dans la raquette.

La présence de Westher Molteni (7 points) n'a rien changé pour Massagno. L'ailier a obtenu un effet suspensif après avoir fait appel de la sanction dont il a écopé (deux matches de suspension) après sa faute disqualifiante du week-end précédent, lorsqu'il avait violemment réagi à un coup de coupe du Luganais Mohammed Abukar.

Retour aux sources réussi pour Dessarzin

Double tenant du titre, Lugano reste dans le sillage d'Olympic. Les Tigers n'ont fait qu'une bouchée de Boncourt, qui évoluait sans son pivot serbe Nemanja Calasan (en Serbie à la suite d'un décès), dimanche en terre jurassienne (63-98). Le meilleur marqueur de la rencontre fut néanmoins l'intérieur américain du BCB Marcus Allen, auteur de 26 points.

Près de 800 spectateurs ont assisté à cette rencontre, qui a marqué le retour de Randoald Dessarzin sur ses terres. Le Jurassien, qui avait mené Boncourt de la 2e ligue jusqu'aux sommets de la hiérarchie nationale, n'avait jamais entraîné une équipe visiteuse au «Chaudron». Sa dernière rencontre dans cette salle remontait au 9 mai 2007.

Genève passe l'épaule dans le «money time»

Les Lions de Genève ont évité le piège tendu par les Starwings (78-71) samedi. Au Pommier, les joueurs de Nebojsa Lazarevic ont toutefois dû attendre le dernier quart pour faire la différence contre les Bâlois et obtenir leur troisième succès en six jours. Devant plus de 1500 spectateurs, les Genevois ont dû puiser dans leurs ressources pour venir à bout de l'une des équipes les plus en forme du moment.

Vainqueurs de trois de leurs quatre derniers matches, les Starwings ont bien failli réussir leur coup notamment grâce aux 61 points inscrits par leur carré magique (Fuchs, McCrory, Jenkins, Burrows). Ils menaient 33-37 à la pause, et résistaient jusqu'à la fin du troisième quart (54-54). Mais, dans l'ultime période, les Genevois ont pris rapidement 7 points d'avance et n'ont jamais été rejoints. «Nous avons montré que nous savons nous battre et que nous sommes solidaires», a expliqué le capitaine Vladimir Buscaglia. «Jouer devant autant de monde chez nous est à la fois surprenant et vraiment très agréable.»

Monthey renoue avec la victoire

Battu lors de ses trois sorties précédentes, Monthey a souffert pour renouer avec la victoire. Les coéquipiers de Terry Smith (27 points) ont renversé une situation qui paraissait délicate à la mi-temps (51-39) à Vacallo. Sans le nouvel arrivé Sean Finn, les Chablaisiens ont raté leur premier quart (29-17) avant de faire jeu égal dans les deux périodes intermédiaires (22-22 et 16-16). Ils forçaient la décision dans l'ultime période (26-13) (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!